Louis-Charles Grénon - Jacques Roche - Motets inédits
EAN13
9782845165830
ISBN
978-2-84516-583-0
Éditeur
Presses Universitaires de Clermont-Ferrand
Date de publication
Collection
Études sur le Massif central
Dimensions
14 x 1 cm
Poids
92 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Louis-Charles Grénon - Jacques Roche - Motets inédits

Presses Universitaires de Clermont-Ferrand

Études sur le Massif central

Offres

Ces pièces musicales sont extraites d'un fonds de 700 partitions datant des années 1730 à 1830, exceptionnel par son ampleur et sa qualité, qui a été retrouvé à l'occasion des travaux de rénovation de la cathédrale du Puy-en-Velay. Outre la qualité de la musique, cette découverte est importante en ce qu'elle permet de mieux connaître le « chaînon manquant » de la musique baroque française, entre Mondonville et Gossec.

Louis-Charles Grénon est né à Saintes vers 1736. Nommé à la direction de la Maîtrise de la Cathédrale du Puy en 1754, il la quitte en 1763 pour celle de Clermont-Ferrand avant de rejoindre Saintes en 1765. Connu jusqu'ici par la seule mention d'un recueil de symphonies dans le catalogue d'un éditeur parisien, Grénon est un compositeur de grand intérêt qui a laissé au Puy une centaine d'œuvres religieuses de toutes dimensions et quelques pièces instrumentales. Si le Credidi présente un langage novateur pour l'époque, le Te Deum est remarquable par la variété des atmosphères musicales.

Jacques Roche, né vers 1730, a fait toute sa carrière au Puy. Il y dirige la maîtrise entre 1754 et le milieu des années 1760. Le Magnificat se caractérise par sa relative simplicité mélodique et la grande qualité des parties solistes ; le Pater Noster est très original par le traitement du texte, découpé de manière à le dramatiser.

S'identifier pour envoyer des commentaires.