Architectures en Bretagne au XXe siècle (éd. Palantines)
EAN13
9782356780706
ISBN
978-2-35678-070-6
Éditeur
Éditions Palantines
Date de publication
Collection
CULTURE ET PATR
Nombre de pages
395
Poids
3550 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Architectures en Bretagne au XXe siècle (éd. Palantines)

De ,

Éditions Palantines

Culture Et Patr

Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

Longtemps objet de polémiques enflammées et souvent de suspicion, l’architecture du XXe siècle frappe désormais sereinement à la porte de l’histoire. Mais il est alors fréquent d’y voir le témoin et l’agent d’une mondialisation qui aurait fait des grandes métropoles son creuset, reléguant irrémédiablement en rang subalterne les régions périphériques. Ce livre démontre qu’il n’en fut rien et qu’à tout le moins, la Bretagne fit exception. L’acharnement qu’elle mit à se réinventer après l’éclatement de la société traditionnelle, l’engouement balnéaire qu’elle suscita, les destructions de la guerre auxquelles il lui fallut remédier, la concurrence de ses deux capitales et la vitalité jamais démentie de ses campagnes en ont fait, au contraire, une terre d’expérimentation puis d’adaptation pour l’architecture et l’urbanisme. Elle sut s’ouvrir au monde et, en dépit de sa réputation de « terre du passé », fut accueillante aux maîtres d’œuvre les plus audacieux et les plus divers ; mais surtout, elle sut nourrir le débat de façon originale et secréter en son sein des vocations de grand mérite. Cet ouvrage n’entend pas être un simple florilège ; nourri des recherches les plus récentes, il ambitionne de rendre compte du mouvement des idées traduit en architecture qui transmuta la Bretagne au cours du siècle passé et lui donna le visage actuel, toujours éminemment singulier.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Avec Daniel Le Couédic , Philippe Bonnet
Le , Café de la librairie Dialogues

Longtemps objet de polémiques enflammées et souvent de suspicion, l’architecture du XXe siècle frappe désormais sereinement à la porte de l’histoire. Mais il est alors fréquent d’y voir le témoin et l’agent d’une mondialisation qui aurait fait des grandes métropoles son creuset, reléguant irrémédiablement en rang subalterne les régions périphériques. Ce livre démontre qu’il n’en fut rien et qu’à tout le moins, la Bretagne fit exception. L’acharnement qu’elle mit à se réinventer après l’éclatement de la société traditionnelle, l’engouement balnéaire qu’elle suscita, les destructions de la guerre auxquelles il lui fallut remédier, la concurrence de ses deux capitales et la vitalité jamais démentie de ses campagnes en ont fait, au contraire, une terre d’expérimentation puis d’adaptation pour l’architecture et l’urbanisme. Elle sut s’ouvrir au monde et, en dépit de sa réputation de « terre du passé », fut accueillante aux maîtres d’œuvre les plus audacieux et les plus divers ; mais surtout, elle sut nourrir le débat de façon originale et secréter en son sein des vocations de grand mérite. Cet ouvrage n’entend pas être un simple florilège ; nourri des recherches les plus récentes, il ambitionne de rendre compte du mouvement des idées traduit en architecture qui transmuta la Bretagne au cours du siècle passé et lui donna le visage actuel, toujours éminemment singulier.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Daniel Le Couédic
Plus d'informations sur Philippe Bonnet