Partages
EAN13
9782715233072
ISBN
978-2-7152-3307-2
Éditeur
Mercure de France
Date de publication
Collection
Bleue
Nombre de pages
192
Dimensions
20 x 14 x 1 cm
Poids
246 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

Posé contre un mur, devant une échoppe, il y avait un grand miroir. Je me suis arrêtée pour me voir tout entière, de la tête aux pieds. Devant moi une fille, une touriste ou une Juive, je ne sais pas, se regardait dans un miroir plus petit accroché à côté. Elle portait une robe qui dénudait ses jambes et ses bras mais soudain elle a sorti un foulard de son sac et l'a noué sur ses cheveux. J'ai trouvé ça bizarre, j'ai cherché son reflet. Et là, un instant, j'ai vu dans le cadre étroit deux visages si semblables que je n'ai plus su qui je regardais. Cela m'a fait peur, vite je suis partie, je me suis effacée. En 2002, c'est la seconde Intifada. Sarah, Juive d'origine polonaise, née et élevée à New York, est revenue vivre en Israël avec sa mère après les attentats du 11-Septembre. Leïla a grandi dans un camp de réfugiés en Cisjordanie. Toutes deux ont dix-sept ans. Leurs voix alternent dans un passage incessant des frontières et des mondes, puis se mêlent au rythme d'une marche qui, à travers les rues de Jérusalem, les conduit l'une vers l'autre. Partages est un roman sur la communauté et sur la séparation, sur ce qui unit et divise à la fois. Sœurs ennemies, Leïla et Sarah sont deux Antigone dont le corps est la terre où border et ensevelir leurs morts.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

10 janvier 2013

guerre, Israël

Je découvre la plume de cette auteure, sèche, parfois sans virgules. Un rythme à prendre, pas sûre que j'accroche. Pourtant je continue, attirée par les histories parrallèles de Sarah et Leïla. L'auteure décrit le bouleversement qui les prend au même ...

Lire la suite

21 novembre 2012

Le thème de ce roman est très proche de Après Ramallah, lu il y a peu, à la grande différence qu'ici, les protagonistes ne sont pas spectateurs du déchirement, ils le subissent de plein fouet. Mais ils ont en commun ...

Lire la suite

1 novembre 2012

Jésuralem, 2002, elles sont deux jeunes filles âgées de dix-sept ans. Elles se ressemblent physiquement, on pourrait même les confondre. Sarah l’américaine Juive d’origine polonaise arrivée en Israël avec sa mère après les attentats du 11 septembre à New-York et ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Gwenaëlle Aubry