Micro-histoire de la Grande Terreur, La fabrique de culpabilité à l'ère stalinienne
EAN13
9782207256442
ISBN
978-2-207-25644-2
Éditeur
Denoël
Date de publication
Collection
Médiations
Nombre de pages
160
Dimensions
22 x 14 x 1 cm
Poids
215 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Code dewey
947.084
Fiches UNIMARC
S'identifier

Micro-histoire de la Grande Terreur

La fabrique de culpabilité à l'ère stalinienne

De

Denoël

Médiations

Indisponible

Autre version disponible

Aujourd'hui encore, près de soixante-dix ans plus tard, il est impossible pour un Russe d'évoquer « 1937 » sans un douloureux malaise. Par sa férocité, son ampleur et son arbitraire, la Grande Terreur stalinienne constitue indéniablement l'une des pages les plus sanglantes du XXᵉ siècle, et aussi l'une des plus obscures. Quotas, arrestations, faux procès, tortures... Désormais, on en sait beaucoup sur cette tragédie collective et ses grands protagonistes, bourreaux et victimes. Mais à pareille échelle, on perd forcément de vue l'émotion et la souffrance, dans ce qu'elles ont d'intime et d'irréductible. C'est en effet à vue d'homme, à travers un destin individuel, que l'engrenage stalinien révèle pleinement sa violence aveugle. Ce livre raconte ainsi une tragédie personnelle : comment, inexorablement, le NKVD, la police politique de Staline, a fait de l'ingénieur chimiste Israël Saveliévitch Vizelsky un coupable. À partir de sources totalement inédites non destinées aux chercheurs et des bases de données élaborées par l'Association Memorial, une telle Micro-histoire de la Grande Terreur a enfin pu être écrite. Combien de temps et à quelle fréquence sont menés les interrogatoires ? À quoi renvoient les dépositions « conditionnelles », « mortes » et « vivantes » ? Qui sont les « jurisconsultes de cellule » ? Quelles peuvent être les circonstances et les motifs des dénonciations spontanées ? Autant d'interrogations élucidées au fil de cette étude novatrice, aussi dépassionnée qu'émouvante, qui reconstitue pas à pas le destin tragique d'un Soviétique parmi tant d'autres.
Pavel Chinsky est né en 1974. Normalien, agrégé, il enseigne à Moscou et dirige uen collection de littérature russe à Paris. Il est l'auteur de Staline. Archives inédites 1926-1936.

S'identifier pour envoyer des commentaires.