L'ALPHABET DES OISEAUX
EAN13
9782915779165
ISBN
978-2-915779-16-5
Éditeur
MONTALANT
Date de publication
Collection
JEUNESSE
Nombre de pages
40
Dimensions
25 x 20 x 0 cm
Poids
350 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'Alphabet Des Oiseaux

De

Montalant

Jeunesse

Offres

Les oiseaux n'attendent rien de nous qui avons tout à apprendre d'eux.
Ça commence par le chant des signes l'alphabet.

Alouette, je te plumerai, avec tes plumes te dessinerai, histoire de te voir enfin posée sur une planche et t'entendre pépier dans le papier.

Les oiseaux de l'alphabet sont : un Araçari , une Buse , une Chouette, un Dindon , une Echasse(et un Basset Hound) , un Faisandeau (et un oeuf Fabergé) , une Grue (et un Origami) , un Harfang des neiges(et un bélouga), des Inséparables(devant le Taj Mahal) , un Jaseur (sur un téléphone ancien) , un Kiwi (sur un ballon de rugby) , un Lori écarlate, une Mouette (et une coiffe Bretonne), une Ninoxe rousse (Australienne), un Oiseau mouche(et une mouche) , un Paon (et une danseuse de flaminco avec un éventail), un Quetzal , un Rouge gorge(et un appareil photo) , une Sarcelle de bernier, un Troglodyte (et son spectrogramme) , un Urubu, une Veuve dominicaine, une Wyandotte , un Xénique (qui fait des mathématiques) , un Yuhina(amoureux d'un poisson , la quadrature du cercle) et un Zostérops (dans un crane de Zébu).

S'identifier pour envoyer des commentaires.

L'alphabet des oiseaux
Illustrations : Nathalie Azémar
Textes : Eric Holder
Editions Delphine Montalant

Les oiseaux de A à Z - sudouest.fr

L'écrivain Éric Holder et la dessinatrice blayaise Nathalie Azémar viennent de publier « L'Alphabet des oiseaux ». Un livre instructif, beau et qui sort des sentiers battus.

Nathalie Azémar est une Blayaise discrète que peu connaissent comme artiste. Pourtant, elle vient de publier un premier livre avec Éric Holder qui risque bien de la propulser dans l'arène médiatique : « L'Alphabet des oiseaux ». Le dessin pour elle, c'est un « besoin, ça bouillonne, il faut que je m'exprime ainsi », dit-elle en souriant.

Elle apprécie « l'approche sensorielle de la plume sur le papier ». Car elle préfère la peinture à la plume, à l'encre de Chine et les couleurs sépia. C'est ce qu'elle présente dans ce premier livre avec juste quelques touches de couleurs.

Quant au sujet, elle aime beaucoup dessiner les animaux… et ceux à plume l'inspirent beaucoup. D'où l'idée de réunir divers travaux sur les oiseaux et ensuite de les classer, faire un abécédaire.

Rencontres
Nathalie Azémar dessine et peint « depuis toujours ! ». Mais malgré cette véritable passion, elle n'avait pas eu l'idée de publier ses dessins. C'est le fruit du hasard qui lui a fait rencontrer l'éditrice Delphine Montalant, installée de l'autre côté de Blaye, dans le Médoc. Séduite par les dessins de Nathalie, Delphine a encouragé la Blayaise dans cette idée d'un alphabet des oiseaux. Et tout naturellement, les textes, elle en a soufflé l'idée à son compagnon, le romancier Éric Holder.

L'écrivain nous dévoile ici un nouveau talent : celui de dire avec humour en quelques mots une foule de choses à retenir absolument. On y retrouve sa sensibilité, des termes justes. Un accord parfait entre texte et images à chaque lettre. Qui se renouvellera peut-être car désormais, « j'ai envie de montrer ce que je fais », dit Nathalie Azémar.
Pour petits et grands

Si on peut classer ce livre dans le secteur « jeunesse », il est aussi destiné à tous publics. Parce qu'il nous apprend et par la qualité des textes et des illustrations. Pour le choix des oiseaux, Nathalie Azémar a effectué de très nombreuses recherches. Pour commencer, le A, cela a été facile : « Alouette, alouette je te plumerai… Cette comptine vient comme une évidence. Mais si je voulais faire preuve de simplicité pour que les enfants puissent s'intéresser aux oiseaux, je voulais plus d'originalité ou de symbolique. D'où l'araçari. C'est le cas aussi pour des lettres moins communes comme le Q, le H, le Y, le W… »

Ainsi le quetzal : « Je l'ai choisi parce qu'il est symbole de liberté : il meurt si on le met en cage. Ou le harfang (emblème du Québec), ou les inséparables, symbole de l'amour ou encore la wyandotte. Une poule certes mais particulière. Quant au yuhina, pas d'échappatoire : un seul oiseau est possible ! Bref, on apprend tous énormément en s'amusant avec « L'Alphabet des oiseaux », les dessins sont précis et le texte plein de précisions utiles sur un ton léger.

À mettre donc entre toutes les mains ! Pour les enfants et les adultes qui ont gardé une part de leur enfance.

Michèle Méreau, sudouest.fr


Lire entre les lignes des éditions Montalant - sudouest.fr

Ce nouveau livre sorti aux éditions Delphine Montalant, « L'Alphabet des oiseaux », c'est l'histoire d'un trio : Nathalie Azémar, Éric Holder et la dite éditrice, « on s'est éclairé les uns les autres », relève le second.
Un livre destiné à tous

L'alphabet est composé de 26 lettres, Nathalie Azémar, très attachée à la protection des animaux, a donc trouvé 26 oiseaux, un pour chaque lettre : « Je n'ai pas dormi pendant quatre jours. Certains, c'était évident de les choisir, parce qu'ils représentaient des symboles : les inséparables, l'amour, le quetzal, la liberté, etc. Pour la lettre Y, je n'avais pas le choix : il n'y avait que le Yuhina. » Elle s'est inspirée de photographies, a fait ses dessins à la plume et à l'encre de chine. « L'idée arrive en premier et j'essaye de la retranscrire » précise-t-elle. À chaque page, une maquette originale, une couleur différente et la « patte » poétique et surréaliste d'Éric Holder fait le reste : « Je me suis plongé dans le dessin », explique-t-il. Cela donne un livre destiné aux petits, mais aussi aux parents : « Les gens attentifs peuvent s'apercevoir de petites choses, glissées dans le dessin et les textes », avancent les deux auteurs. « C'est un livre d'une grande qualité », conclut Pierre Attrait.

Clémentine Baude, sudouest.fr


« L’alphabet des oiseaux » déplie ses ailes en lettres universelles ! - lemague.net

Delphine Montalant éditrice sort un alphabet avec des lettres en forme de becs et pattes de zoziaux bien sympathiques, serties d’illustration léchées par Nathalie Azémar et portées par les mots azurés d’un Eric Holder métamorphosé poète. A la portée de tous les publics, ce livre vous est destiné. Si vous avez gardé un cœur d’enfant ou si vous avez des enfants, ce livre donne vraiment envie de lire à travers les lettres. Elles se dessinent en envolées lyriques à ouvrir toutes les cages, en hommage à Jacques Prévert qui se serait retrouvé fervent complice de cet ouvrage.
[...]
Ce livre s’adresse à tous les enfants de quatre mois à l’infini, car on garde toute sa vie ce regard neuf et curieux sur le monde. Alors surtout laissez-vous tenter et ouvrez de grands yeux étonnés et conversez avec ces oiseaux, ouvrez leur cage pour qu’ils s’envolent comme pour « Pour faire le portrait d’un oiseau » du père Prévert. C’est du même tonneau, de la même liberté, de cet envol mirifique prolixe à notre travail du chapeau, si nécessaire à notre développent sensoriel.

Vraiment un bel ouvrage qui ne s’enferme dans aucune cage. Un bel ouvrage ouvert sur les ciels de toute la planète terre qui jacte français pour les petits et grands pipious qui sommeillent en vous ou autour de vous. Il y a forcément un enfant parmi vous qui sera heureux de s’envoler en lisant ce livre, faites suivre….. Avis aussi à toutes les écoles de la francophonie pour abolir les frontières, ce livre vous ouvre de nouveaux horizons et tout le monde s’y retrouve. C’est un livre universel !

Sacrés oiseaux en toute lettre portés par le pinceau de Nathalie Azémar toute à son art des volatiles expressifs et Eric Holder le poète en verve.

La Singette Missdinguette, Lemag.net

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Éric Holder