L'engrenage de la technique, Essai sur une menace planétaire
EAN13
9782070774562
ISBN
978-2-07-077456-2
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Bibliothèque des Sciences humaines
Nombre de pages
272
Dimensions
22 x 14 x 2 cm
Poids
303 g
Langue
français
Code dewey
601
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'engrenage de la technique

Essai sur une menace planétaire

De

Gallimard

Bibliothèque des Sciences humaines

Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

Nous vivons en un temps qui n'a pas de précédent dans l'histoire de la biosphère terrestre. La technique que pratique l'homme, par la puissance des outils qu'elle met en œuvre et par le succès reproductif qu'elle a permis, engage l'espèce dans un conflit fondamental entre les comportements collectifs ataviques, produits de l'évolution qui les a modelés, et les contraintes qu'imposent les ressources et les limites de l'espace planétaire. André Lebeau cherche non pas à prophétiser, mais à analyser la logique de l'évolution technique et à identifier les mécanismes d'accélération repérables dès les lents débuts, il y a quelques millions d'années, jusqu'à l'explosion contemporaine. Adoptant résolument le parti d'un regard extérieur, il considère la société humaine comme un objet et la technique comme un prolongement naturel de l'évolution darwinienne, un phénomène qui a sa source dans le vivant, dépend entièrement du vivant et avec lequel l'espèce humaine entretient un rapport privilégié mais non exclusif. Le concept même d'évolution implique une mémoire qui permette de confronter le présent au passé et au passé d'influer sur le présent. L'évolution technique se fonde sur trois formes de mémoire stratifiées dont les spécificités gouvernent sa nature et son rythme : les mémoires génétique et neuronale, que possèdent à des degrés divers les êtres vivants, et la mémoire dite « exosomatique », extérieure au corps humain et propre à la seule technique humaine. La création, par la technique, de cette nouvelle forme de mémoire est une source du puissant phénomène d'accélération qui domine notre société et dont émerge une interrogation sur l'avenir de l'espèce.
André Lebeau, géophysicien de formation, est professeur honoraire au Conservatoire national des arts et métiers. Il a occupé de hautes fonctions, en particulier au Centre national d'études spatiales, à l'Agence spatiale européenne et à Météo France.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur André Lebeau