Les falsificateurs
EAN13
9782070355273
ISBN
978-2-07-035527-3
Éditeur
Folio
Date de publication
Collection
Folio
Séries
Les falsificateurs
Nombre de pages
592
Dimensions
1 x 1 x 2 cm
Poids
301 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Code dewey
843
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les falsificateurs

De

Folio

Folio

Offres

Autre version disponible

Autres livres dans la même série

C'est l'histoire d'une organisation secrète internationale, le CFR (Consortium de Falsification du Réel), qui falsifie la réalité mais dont personne ne connaît les motivations. C'est l'histoire de quelques-unes des plus grandes supercheries de notre époque : de Laïka, la première chienne dans l'espace, qui n'a jamais existé ; de Christophe Colomb qui n'a pas découvert l'Amérique, des fausses archives de la Stasi. C'est l'histoire d'un jeune homme, embauché par le CFR, qui veut comprendre pourquoi et pour qui il travaille. C'est l'histoire d'une bande d'amis qui veulent réussir leur vie, sans trop savoir ce que cela veut dire. C'est, d'une certaine façon, l'histoire de notre siècle. Roman vertigineux et paranoïaque, qui convoque les obsessions de Borges, Dick et Le Carré, ce thriller mêle la réflexion sur l'information, et la représentation du monde, à celle sur le fantasme de l'écrivain démiurge transformant le monde par la magie des mots et de la littérature.
Roman vertigineux et paranoïaque, qui convoque les obsessions de Borges, Dick et Le Carré, ce thriller mêle la réflexion sur l'information, et la représentation du monde, à celle sur le fantasme de l'écrivain démiurge transformant le monde par la magie des mots et de la littérature.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

28 août 2015

mensonge

J’aime la plume d’Antoine Bello qui m’avait déjà charmé avec "Roman américain" . Cette fois-ci, il s’agit d’une trilogie dont la première partie m’a passionnée. Même si parfois, l’auteur me parle de façon un peu trop détaillée à mon goût ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Antoine Bello