Esthétique et origines de la peinture moderne., 2, Esthétique et origines de la peinture moderne, II : Le Réalisme de Courbet
EAN13
9782070730513
ISBN
978-2-07-073051-3
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
NRF Essais (2)
Séries
Esthétique et origines de la peinture moderne. (2)
Nombre de pages
424
Dimensions
22 x 14 x 3 cm
Poids
591 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
759.4
Fiches UNIMARC
S'identifier

2 - Esthétique et origines de la peinture moderne, II : Le Réalisme de Courbet

De

Traduit par

Gallimard

NRF Essais

Indisponible

Autres livres dans la même série

Pour répondre à la crise de l'antithéâtralité qui caractérisa le XIXᵉ siècle, Gustave Courbet va recourir à une conception entièrement nouvelle : l'absorbement du peintre dans ses tableaux mêmes. Courbet affirme son entreprise d'artiste dans chacune de ses peintures selon les procédés les plus divers : personnages dont les mains métaphorisent celles, en activité, du peintre tenant palette et brosse ou pinceaux, scènes de chasse où bêtes et chasseurs témoignent d'efforts physiques qui sont ceux du peintre se tenant devant un grand tableau, cours d'eau qui viennent s'écouler sur le devant de la peinture au point même où se tient le peintre... Le réalisme de Courbet n'est aucunement la reproduction à l'identique de la réalité du monde comme si le peintre n'existait plus, mais l'invention proprement imaginative d'une réalité du tableau qui puisse absorber le peintre-spectateur, jusqu'à l'y faire disparaître totalement, physiquement, en sorte qu'il n'existe pas. Projet fou qui restitue à Courbet sa place véritable, prépondérante pour ses contemporains, et dont Michael Fried rappelle l'inventivité insoupçonnée, particulièrement dans sa thématique du corps et du regard, nouvelle et moderne.

S'identifier pour envoyer des commentaires.