Concert baroque/Concierto barroco
EAN13
9782070383153
ISBN
978-2-07-038315-3
Éditeur
Folio
Date de publication
Collection
Folio bilingue (FBI 000020)
Nombre de pages
192
Dimensions
18 x 11 x 1 cm
Poids
140 g
Langue
français
Langue d'origine
castillan, espagnol
Fiches UNIMARC
S'identifier

Concert baroque/Concierto barroco

De

Traduit par

Folio

Folio bilingue

Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

De plata los delgados cuchillos, los finos tenedores ; de plata los platos donde un árbol de plata labrada en la concavidad de sus platas recogía el jugo de los asados ; de plata los platos fruteros, de tres bandejas redondas, coronadas por una granada de plata ; de plata los jarros de vino amartillados por los trabajadores de la plata ; de plata los platos pescaderos con su pargo de plata hinchado sobre un entrelazamiento de algas ; de plata Ios saleros, de plata los cascanueces, de plata los cubiletes, de plata las cucharillas con adorno de iniciales... Y todo esto se iba llevando quedarmente, acompasadamente, cuidando de que la plata no topara con la plata, hacia las sordas penumbras de cajas de madera, de huacales en espera, de cofres con fuertes cerrojos, bajo la vigilancia del Amo que, de bata, sólo hacía sonar la plata, de cuando en cuando, al orinar magistralmente, con chorro certero, abundoso y percutiente, en una bacinilla de plata, cuyo fondo se ornaba de un malicioso ojo de plara, pronto cegado por una espuma que de tanto reflejar la plata acababa por parecer plateada... «Aquí lo que se queda - decía el Amo-. Y acá lo que se va. » [...] «En argent Ia fine coutellerie, les élégantes fourchettes ; en argent les plats où un arbre d'argent ouvré dans la concavité du métal recueillait le jus des rôtis ; en argent les compotiers à trois coupes, couronnés d'une grenade en argent ; en argent les cruches à vin martelées par les orfèvres ; en argent les plats à poisson avec leur pagre en argent au ventre rebondi sur un entrelacs d'algues ; en argent les salières, en argent les casse-noisettes, en argent les gobelets, en argent les petites cuillères ornées d'initiales... Et tout cela était emporté, lentement, avec des gestes réguliers, en prenant soin que l'argent ne heurtât pas l'argent, vers les sourdes pénombres de caisses en bois, de paniers en attente, de coffres aux solides verrous, sous Ia surveillance du Maître qui, en robe de chambre, se bornait à faire résonner l'argent, de temps à autre, en pissant magistralement, d'un jet précis, abondant et percutant, dans son pot de chambre en argent, dont le fond s'ornait d'un œil rnalicieux en argent, vite aveuglé par une écume qui, de tant refléter l'argent finissait par paraître argentée... - « Ici ce qui reste - disait le Maître -. Et là ce qui part."» [...]

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Alejo Carpentier
Plus d'informations sur René L.-F. Durand