Qu'est-ce qu'une discipline ?
EAN13
9782713221033
ISBN
978-2-7132-2103-3
Éditeur
EHESS – Ecole des hautes études en sciences sociales
Date de publication
Collection
ENQUETE
Nombre de pages
260
Dimensions
24 x 17 x 1 cm
Poids
504 g
Langue
français
Code dewey
306.42
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

Quelle est la signification des frontières tracées par l'histoire entre les "disciplines" scientifiques ? Quelle est l'utilité de leur classification au sein d'un système unifié ? Sûrement pas les mêmes selon que l'on veut décrire l'identité sociale, l'identité professionnelle ou l'identité épistémologique des savoirs spécialisés qui sont aujourd'hui enseignés dans les universités ou catalogués dans les institutions de recherche. Le tableau d'un "système" des disciplines, qui composait harmonieusement aux 19e et 20e siècles la diversité des pratiques avec l'unité épistémologique de la rationalité scientifique, a été bouleversé dans toutes ses dimensions par les développements internes de l'histoire des sciences comme par la multiplication de leurs fonctions symboliques et économiques. Le débat politique où s'affrontent aujourd'hui des intérêts disciplinaires divergents gagne à être éclairé par un examen, à la fois épistémologique et sociologique, des liens entre "paradigmes", institutions et innovations scientifiques, méthodes de recherche et structures d'objets. Au sommaire : J.-L. Fabiani, «À quoi sert la notion de discipline ?» ; A. Abbott, «Le chaos des disciplines» ; G. Lenclud, «L'anthropologie et sa discipline» ; D. R. Kelley, «Le problème du savoir et le concept de discipline» ; C. Blanckaert, «La discipline en perspective. Le système des sciences à l'heure du spécialisme (XIXe-XXe siècles)» ; A. Laks, «L'émergence d'une discipline. Le cas de la philosophie présocratique» ; M. Werner, «Le moment philologique des sciences historiques allemandes» ; F. Locher, «Configurations disciplinaires et sciences de l'Observatoire. Le cas des approches scientifiques de l'atmosphère (XIXe-XXe siècles)» ; A. Boureau, «De l'enquête au soupçon. La fondation de la discipline théologique à l'université de Paris (1200-1350)» ; E. Sibeud, «Ethnographie, ethnologie et africanisme. La "disciplinarisation" de l'ethnologie française dans le premier tiers du XXe siècle».

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean-Claude Passeron
Plus d'informations sur Jean Boutier