Les massacres de Guelma, Algérie, mai 1945, une enquête inédite sur la furie des milices coloniales
EAN13
9782707154743
ISBN
978-2-7071-5474-3
Éditeur
La Découverte
Date de publication
Collection
Essais (PES 000283)
Nombre de pages
187
Dimensions
19 x 12 x 1 cm
Poids
441 g
Code dewey
965.04
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les massacres de Guelma

Algérie, mai 1945, une enquête inédite sur la furie des milices coloniales

De

Préface de

La Découverte

Essais

Indisponible

Rédigé en 1946, le document présenté dans ce livre est exceptionnel. Son auteur, Marcel Reggui (1905-1996), un citoyen français d’origine musulmane et converti au catholicisme, y retrace – avec des précisions inédites – les massacres de centaines d’Algériens perpétrés en mai 1945 dans la petite ville algérienne de Guelma, par des milices de colons français. Ils coûtèrent notamment la vie à la sœur et à deux des frères de Marcel Reggui. C’est ce qui le conduisit à réaliser « à chaud » une enquête approfondie sur ce drame. Passionnément attaché à la France, professeur de lettres, ami de la revue Esprit, Marcel Reggui écrivit ce récit pour que l’histoire de ces folles journées de Guelma ne soit pas effacée en France. Mais il ne rendit jamais public son témoignage, déposé chez son ami l’écrivain Jean Amrouche. Redécouvert en 2003 par son fils, Pierre Amrouche, ce texte bouleversant enfin ressuscité, accompagné ici de plusieurs documents d’archives en relation avec lui, constitue une pièce essentielle pour mieux connaître l’une des pages les plus sombres et les plus ambiguës de l’histoire coloniale française.

S'identifier pour envoyer des commentaires.