Le goût de la révolte
EAN13
9782715228474
ISBN
978-2-7152-2847-4
Éditeur
Mercure de France
Date de publication
Collection
Le Petit Mercure
Nombre de pages
128
Dimensions
1 x 1 x 0 cm
Poids
88 g
Langue
français
Code dewey
303.64
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible

La révolte serait-elle le propre de l'homme parisien ? Dès le IXᵉ siècle, les Parisiens obligeaient les Vikings à rebrousser chemin et les empêchaient de mettre les pieds sur leur île fortifiée. En 1588 et 1648, les barricades faisaient fuir respectivement Henri III et le futur Roi-Soleil. Révolutions et insurrections émaillèrent les XVIIIᵉ, XIXᵉ et XXᵉ siècles. Dirigée contre un ordre établi - social, moral, politique, esthétique ou idéologique -, solitaire ou organisée en grands soulèvements collectifs, la révolte s'accompagne de discours, manifestes et théories. Se révolter, plutôt que de subir la réalité, est une façon de vivre. De la Révolution française à la Commune, de l'affaire Dreyfus à Mai 68, de la préface d'Hernani au manifeste Dada, à côté des étudiants, des ouvriers ou des intellectuels, balade en compagnie de Restif de la Bretonne, Louise Michel, Victor Hugo, Émile Zola, Antonin Artaud, Aimé Césaire, Albert Camus, Jules Vallès, Tristan Tzara, Simone de Beauvoir, Frédéric Beigbeder et bien d'autres.
Textes choisis et présentés par Doina Pasca Harsanyi et Anne Quinney
Se révolter, plutôt que de subir la réalité, est une façon de vivre. Dirigée contre un ordre établi - social, moral, politique, esthétique ou idéologique -, solitaire ou organisée en grands soulèvements collectifs, la révolte s'accompagne de discours, manifestes et théories. Anthologie.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Collectifs