ACAJOU (L')
EAN13
9782825143018
ISBN
978-2-8251-4301-8
Éditeur
Âge d'homme
Date de publication
Collection
ARCHI. SLAVE (19)
Dimensions
18 x 12 x 1 cm
Poids
113 g
Langue
français
Langue d'origine
russe
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible

L’Acajou est sans conteste le chef-d’œuvre de Boris Pilniak (1894-1938). Sa pensée à la fois sarcastique et lyrique y livre toute sa complexité : c’est un mélange insolite de l’anarchisme du moujik, de slavophilisme tourné vers la Russie du XVIIe siècle et curieusement athée, de populisme révolutionnaire, du bolchevisme de l’année 1918, de haine contre la bureaucratie et d’amour amer pour l’art populaire russe. Son invention créatrice y apparaît dans toute sa perfection sobre.

Cet ouvrage sonne le glas de la Russie ancestrale et paysanne, de l’idéal pur et dur de la Commune, du rêve trotskyste et annonce la glaciation, la pétrification de la force de l’art du peuple russe.

Né en 1894, sur les bords de la Volga, Boris Pilniak accueille d’abord avec ferveur la révolution. Puis, dans les années trente, il est amené à haïr l’atmosphère conformiste et oppressive qui s’installe en Russie soviétique. Accusé, en 1937, d’espionnage au profit du Japon, il est arrêté et disparaît. Il sera fusillé, semble-t-il, quelques années plus tard dans l’Oural.

De Boris Pilniak, L’Age d’Homme a publié ses Récits anglais, Une femme russe en Chine, Les Chemins effacés, Ivan Moskva et Ivan et Maria.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Boris Andreevitch Pilniak
Plus d'informations sur Jacques Catteau