BERLIN ENTRE LES DEUX GUERRES : UNE SYMBIOSE JUDÉO-ALLEMANDE ?, [actes du colloque tenu à l'Université Stendhal, Grenoble, 1999]
Éditeur
L'Harmattan
Date de publication
Collection
La philosophie en commun
Nombre de pages
190
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Berlin Entre Les Deux Guerres : Une Symbiose Judéo-Allemande ?

[actes du colloque tenu à l'Université Stendhal, Grenoble, 1999]

L'Harmattan

La philosophie en commun

Offres

  • AideEAN13 : 9782296420403
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    12.99

  • AideEAN13 : 9782296420403
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

    12.99

Autre version disponible

Pendant la République de Weimar, les Juifs allemands, pour la première fois de leur histoire, furent des citoyens à part entière. Les intellectuels et artistes juifs furent nombreux à s'affirmer dans la culture allemande. Leur créativité pouvait donner l'illusion d'une " synthèse germano-juive ", " d'une symbiose judéo-allemande ". Pourtant, comme le dit Gershom Sholem, " les juifs ne se parlaient qu'à eux-mêmes, pour ne pas dire qu'ils s'assourdissaient eux-mêmes ". C'est que les élites culturelles allemandes n'ont porté qu'un intérêt médiocre à leurs interlocuteurs juifs et à leur culture, les amenant ainsi à se questionner sur leur identité.

S'identifier pour envoyer des commentaires.