La correspondante, roman
Éditeur
Flammarion
Date de publication
Collection
Fiction française
Langue
français
Langue d'origine
français
Code dewey
843
Fiches UNIMARC
S'identifier

La correspondante

roman

Flammarion

Fiction française

Offres

  • Aide EAN13 : 9782081301764
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    5.49

  • Aide EAN13 : 9782081301795
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    5.49

Autre version disponible

Le narrateur, qui pourrait être le romancier lui-même, reçoit en avril 1996
une première lettre de Geneviève Bassano, postée depuis Châteauroux. La
calligraphie en est fine et régulière, "posée comme des notes de musique sur
une partition". La correspondante habite une grande maison, elle a deux
enfants, un mari qui voyage pour ses affaires. Le ton de sa lettre traduit à
la fois la déférence et l'ironie. L'écrivain est intrigué, alors qu'il reçoit
souvent des lettres d'admiratrices, d'étudiantes. Il lui répond aussitôt. Il
se surprend ensuite à attendre le facteur, en ayant l'impression que Geneviève
débarque chez lui, qui a aussi une femme et deux enfants. Elle l'invite à
signer ses livres à la bibliothèque où elle a ses entrées. Il accepte et part,
la musette remplie de ses papiers, d'un stylo, d'un canif, d'un bout de corde.
Ainsi commence, comme souvent dans les romans d'Eric Holder, une relation
intense. Les êtres se brûlent, échangent leurs excès. Tout y frôle le goût de
l'absolu et de la perte.

S'identifier pour envoyer des commentaires.