JOSEPH - UNE IMAGE DE LA PATERNITE DANS L'OCCIDENT MEDIEVAL, une image de la paternité dans l'Occident médiéval
EAN13
9782700723434
ISBN
978-2-7007-2343-4
Éditeur
Aubier
Date de publication
Collection
Collection historique
Nombre de pages
476
Dimensions
24 x 15 x 3 cm
Poids
574 g
Code dewey
232.932
Fiches UNIMARC
S'identifier

Joseph - Une Image De La Paternite Dans L'Occident Medieval

une image de la paternité dans l'Occident médiéval

De

Aubier

Collection historique

Offres

Aussi curieux que cela paraisse, on prie peu Joseph au Moyen Âge. Ce vieillard au rôle guère reluisant, ni précurseur, ni apôtre, ni martyr, sollicite peu les fidèles et embarrasse les théologiens : que faire de son épineux statut d'époux de la Vierge ? Quelle paternité attribuer à celui qui a élevé le fils de Dieu ? À partir du XIVe siècle, Joseph sort de l'ombre : les franciscains débattent pour savoir s'il est le dernier des patriarches ou le premier des saints, et ils érigent l'humble charpentier en modèle pour tous les chrétiens. Au siècle suivant, alors que le Grand Schisme divise la chrétienté tout entière, que la France est déchirée par les rivalités entre Armagnacs et Bourguignons, c'est une véritable campagne de promotion en faveur de Joseph qui est lancée : à sa tête, Gerson, l'un des plus célèbres théologiens de l'époque, se dépense sans compter pour célébrer les noces de Joseph et de Marie, louer la paternité responsable de celui qu'il qualifie de «saint» et l'égaler, enfin, à Jean-Baptiste. À la fin du XVe siècle, l'Église institue une fête en l'honneur de Joseph ; une authentique dévotion populaire naît alors, qui connaîtra son apogée au XIXe siècle. Ce que ce livre relate, s'appuyant sur des textes et des images fort variés, c'est l'histoire d'une ascension liturgique et symbolique unique, celle de la figure la plus touchante, la plus humaine peut-être, du christianisme : un père qui accompagne avec tendresse les gestes d'une mère et de son enfant.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...