Antifragile, Les bienfaits du désordre
EAN13
9782251444765
ISBN
978-2-251-44476-5
Éditeur
Les Belles Lettres, Random House
Date de publication
Collection
Romans, Essais, Poésie, Documents
Nombre de pages
660
Dimensions
2 x 16 x 4 cm
Poids
850 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
302.12
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

Le hasard nous rend meilleurs

Avec ce provocant paradoxe, Nassim Nicholas Taleb, l'auteur du best-seller Le Cygne Noir, nous offre un enseignement d'une portée révolutionnaire: comment non seulement surmonter les cataclysmes de notre temps – ces Cygnes Noirs qui fondent sur un homme, une culture, une civilisation, les bouleversent et les réduisent à néant –, mais en faire une source de bienfaits.

De même que le corps humain se renforce à mesure qu'il est soumis au stress et à l'effort, de même que les mouvements populaires grandissent lorsqu'ils sont réprimés, de même le vivant en général se développe d'autant mieux qu'il est confronté à des facteurs de désordre, de volatilité ou à quoi que ce soit à même de le troubler. Cette faculté à non seulement tirer profit du chaos mais à en avoir besoin pour devenir meilleur est « l'antifragile », à l'image de l'antique Hydre de Lerne dont les têtes se multipliaient à mesure qu'elles étaient coupées.

Riche, limpide et spirituel, promenant son lecteur dans les rues tonitruantes de Brooklyn, les chemins de la pensée antique, les dédales de l'affaire Kerviel, de la « gauche caviar » ou les méandres des neurosciences avec autant d'aisance et de légèreté profonde, ce livre, dont la science n'est jamais sans conscience, laisse une question en suspens: êtes-vous prêt à devenir antifragile?

Libano-New-Yorkais, Nassim Nicholas Taleb est écrivain, ancien trader, statisticien et philosophe des sciences du hasard. Depuis 2007, il est l'un des essayistes les plus lus et les plus traduits dans le monde. Il a été le seul à avoir anticipé la crise financière et son ampleur. Taleb se consacre aujourd'hui à l'écriture et enseigne les rapports entre l'épistémologie des probabilités et les sciences de l'incertitude, et notamment la « prise de décision en situation d'opacité » à l'université de New York où il a reçu le titre de Distinguished Professor ainsi qu'au Centre d'Économie de la Sorbonne où il est professeur invité. Best-seller traduit en trente-trois langues, son premier ouvrage, Le Hasard sauvage, a paru aux Belles Lettres en 2005. Le Cygne Noir (Les Belles Lettres, 2007) a été vendu à trois millions d'exemplaires dans le monde. Antifragile est le troisième volet de cette philosophie aux vertus tonifiantes.

PRESSE:

The New York Times

Comment non seulement se prémunir du chaos et lui résister, mais l'utiliser pour devenir meilleur: voilà la proposition radicale d'Antifragile. Extrêmement ambitieux et pluridisciplinaire, Antifragile propose une méthode pour se repérer dans le monde contemporain, ce monde que nous ne comprenons pas et qui d'ailleurs est trop soumis à l'incertitude pour pouvoir être compris. Plein de finesse et d'esprit, le discours de Taleb n'en est pas moins révolutionnaire: ce qui n'est pas antifragile est voué au déclin.

The Observer

Hautement iconoclaste, mais tellement agréable à lire: le modus vivendi de l'honnête homme du XXIe siècle.

The Wall Street Journal

Voici un livre audacieux, divertissant et intelligent, où la profondeur se mêle au sens de la formule et à celui de la narration.

The Times

Un tournant dans la pensée moderne.

Les Echos

... ce gros pavé se laisse lire, à la manière d'un bréviaire anticrise tournant résolument le dos à la morosité.

Le Monde des Livres
... Taleb ne manque ni de verve ni de sens de la provocation. Il fait avec talent l'éloge de la prise de risque et du bricolage intuitif victorieux...

Atlantico
Bien d'autres idées originales et contre-intuitives sont à découvrir dans "Antifragile" qui est, on l'aura compris, LE livre de la rentrée.

Le Journal du dimanche
L'économiste iconoclaste Nassim Nicholas Taleb poursuit son travail sur le risque des événements imprévus dans son nouveau livre, "Antifragile".

The Good Life
... un style drôle et subversif, où le propos, d'une extrême intelligence, parvient à être aussi audacieux que divertissant. Brillant.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

5 février 2014

Comment faire du neuf avec du vieux

Je n'ai pas pu arriver au bout des 600 pages de cet essai, et pourtant il est rare que j'abandonne la lecture d'un livre. Mais celui-ci m'a parut brouillon, touffu, confus. J'ai eu l'impression de lire une suite de lieux ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Nassim Nicholas Taleb
Plus d'informations sur Lucien d' Azay
Plus d'informations sur Christine Rimoldy