Beranr Venet sculpture
EAN13
9782841053100
ISBN
978-2-84105-310-0
Éditeur
Du Regard
Date de publication
Collection
MONOGRAPHIES
Nombre de pages
240
Dimensions
31 x 25 x 3 cm
Poids
2070 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible

En 1961, Bernar Venet effectue une performance où on le voit couché sur un tas de détritus, réalisant ainsi sa première action revendiquée. Suivront Déchet (1961), Collages noirs (1961), Reliefs cartons (1963-1965), Tas de charbon (1963), Tubes (1966), Équations (1966), Triangle V2 (1966), Calcul de la diagonale du carré (1966-2010), Diagonale (1973)… Puis viennent les sculptures, Arcs, Effondrements, Lignes indéterminées, Lignes droites, Diagonales, Lignes obliques, Reliefs muraux. Cet ouvrage s’attache à réunir de manière quasi exhaustive l’ensemble des sculptures monumentales de l’artiste.
L’essai d’Erik Verhagen analyse la contribution de Bernar Venet aux grands questionnements sur l’art et la sculpture de notre temps. Thierry Davila quant à lui poursuit son étude sur l’horizontalité en art depuis Marcel Duchamp et la « bassesse », de la fin du XXe au début du XXIe siècle, concept dans lequel il inclut, parmi Robert Morris, Carl Andre, Francis Als entre autres, Bernar Venet : « Le premier janvier 1996, au Muy, dans le sud de la France, Venet réalise sa performance Accident Piece, qui consiste en une trentaine de barres métalliques appuyées sur le mur que l’artiste fait tomber au sol à l’aide d’un chariot élévateur. Le résultat est un amas de lignes qui jonchent le sol. »



Livre relié sous jaquette

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Erik Verhagen
Plus d'informations sur Thierry Davila