Lève bas-ventre
EAN13
9782714311207
ISBN
978-2-7143-1120-7
Éditeur
José Corti
Date de publication
Collection
LITTERATURE ETR
Nombre de pages
88
Dimensions
22 x 14 x 0 cm
Poids
112 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
811.52
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Un des plus grands plaisirs pris à traduire la poésie érotique, en anglais Lifting Belly, de Gertrude Stein, a consisté, pour moi, dans la formule de ce titre, précisément. Ou, moins mal dit, peut-être : dans la façon dont celui-ci m’a donné du fil à retordre — le fil de l’œuvre. Je n’ai pu décider d’une façon d’équivalent à « lifting belly ». Stein considère les mots et les groupes de mots à la façon de séquences sonores passant à l’oreille, se superposant parfois les unes les autres, partiellement ici, là tout à fait. L’élaboration de l’œuvre dépend directement des effets ainsi obtenus.

En fin de compte, Stein ne fait qu’évoquer par le menu le déroulement d’un entretien, sexuel, charnel et langagier qu’elle a avec sa compagne, Alice Toklas. C’est bien ce feu de l’action (amoureuse, d’un amour en acte), auquel le texte se rapporte — venant non pas seulement couronner celui-ci, à la manière, peut-être, de ce qui aurait su s’attirer, pour l’organiser à son tour, cette volonté de mots, de discours et de paroles qu’est l’œuvre, mais aussi, et plus certainement, relevant comment une formule elle-même (toute formule, peut-être) prend corps, se dessine dans une relation à ce qui convient et emporte l’adhésion. Si le français « lève bas-ventre » s’est finalement imposé à moi autant que je l’ai choisi, c’est parce que ma lecture de Lifting Belly (texte relativement bref), sur plus d’une année, a permis, petit à petit, de mettre en place un ordre de priorités quant aux principes de l’organisation interne du texte. Au fur et à mesure de ma prise de conscience de la dynamique qui porte celui-ci, dans le pas à pas et à tâtons de mon travail de transposition de son volume en langue française du commencement de notre XXIème siècle, s’est dégagé, tout d’abord, ce que Stein y entendait et que Stein y entendait (« entendait », dans le sens de « désirait » comme dans celui de « percevait par l’ouïe », ou ce qu’elle proposait à notre oreille).

Je n’aurais pas songé à ce travail qu’est ma proposition de ce que fut Lifting Belly en son temps, sans une longue expérience de lecture et de commentaire du chef-d’œuvre qu’est The Making Of.

Entendre : « lifting belly », ventre qui se lève et matrice soulevante, « lift in belly », soulèvement intime, ascenseur utérin, « lift in belle, li- », soulèvement dans la belle et sur le point de recommencer encore, avec vue sur le sans cesse, « lift in, belle, -ly », mouvement intérieur et vers le haut, bellement, etc. : entendre.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Gertrude Stein
Plus d'informations sur Christophe Lamiot