Les travaux d'Orphée, deux siècles de pratiques musicales amateur en France, 1820-2000
EAN13
9782700723304
ISBN
978-2-7007-2330-4
Éditeur
Aubier
Date de publication
Collection
Collection historique
Dimensions
22 x 13 x 2 cm
Poids
515 g
Code dewey
780.88
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les travaux d'Orphée

deux siècles de pratiques musicales amateur en France, 1820-2000

De

Préface de

Aubier

Collection historique

Indisponible

Harmonies, fanfares, orphéons, disques, chorales, batteries... Un bonheur parfait, familier, français. Mais aussi une histoire, presque une utopie. Dans les premières années du XIXe siècle, des philanthropes, bientôt relayés par des musiciens, veulent faire de la France une nation musicienne, cette nation dont Stendhal affirme qu'elle est le pays le moins musical du monde. Une véritable épopée : la vraie, la grande musique, écoutée et jouée par n'importe qui ; le plaisir du prince qui devient la culture de tous. Ils s'appellent les orphéonistes. Ils sont ouvriers, boutiquiers, employés, cultivateurs. Plus de trois cent mille musiciens, groupés en sociétés. Sous la Troisième République, ces premiers médiateurs culturels offrent au peuple ses salles de concert, ses orchestres, ses écoles de musique. Aujourd'hui, la musique est partout. Face à la demande de lien social et à l'éclatement des pratiques culturelles, quelles réponses les sociétés musicales peuvent-elles apporter ? Une histoire et une ethnologie d'une microsociété française : le monde des musiciens amateurs.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Madeleine Rebérioux