L'hypothèse de l'ombre
EAN13
9782070136117
ISBN
978-2-07-013611-7
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Haute Enfance
Nombre de pages
192
Dimensions
20 x 14 x 1 cm
Poids
295 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'hypothèse de l'ombre

De

Gallimard

Haute Enfance

Offres

Autre version disponible

«Il sentit que cela venait d'une manière ou d'une autre mais que cela venait. Il était assis. Combien de fois ne s'était-il pas assis devant cette fenêtre ? Le jour avait perdu une partie de sa clarté et lui était désormais trop las pour réagir, aller voir de près si la végétation l'apostrophait aussi durement qu'aux premières heures. N'était-il pas un corps étranger ? Quelqu'un d'ailleurs ? Pourquoi cette haute demeure l'accepterait-elle illico sans autres pourparlers préalables avec ses ombres ?» Et si la cuisinière n'était pas vraiment endormie ? Et si le mannequin de bois paraissait trop réveillé pour rester de bois ? Et si lui-même, Charles-André, n'avait pas grandi ? Et si la maison qu'il habite en était une autre ? Et si sa tante était sa mère ? Et si la mer était...
«Il sentit que cela venait d'une manière ou d'une autre mais que cela venait. Il était assis. Combien de fois ne s'était-il pas assis devant cette fenêtre ? Le jour avait perdu une partie de sa clarté et lui était désormais trop las pour réagir, aller voir de près si la végétation l'apostrophait aussi durement qu'aux premières heures. N'était-il pas un corps étranger ? Quelqu'un d'ailleurs ? Pourquoi cette haute demeure l'accepterait-elle illico sans autres pourparlers préalables avec ses ombres ?» Et si la cuisinière n'était pas vraiment endormie ? Et si le mannequin de bois paraissait trop réveillé pour rester de bois ? Et si lui-même, Charles-André, n'avait pas grandi ? Et si la maison qu'il habite en était une autre ? Et si sa tante était sa mère ? Et si la mer était...
Il s’agit d’un roman somnambule, d’un roman écrit à l’ombre d’un mystère qu’on va peu à peu apprendre à connaître. L’histoire commence dans la pénombre. Le héros, Charles-André, quarante-trois ans, s’est réfugié dans une maison amie, vide de ses occupants, pour fuir on ne sait quel forfait...

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Michel Chaillou