Une sacrée bonne femme
EAN13
9782710325444
ISBN
978-2-7103-2544-4
Éditeur
La Table Ronde
Date de publication
Collection
La Palatine
Nombre de pages
320
Dimensions
24 x 15 x 2 cm
Poids
410 g
Langue
français
Code dewey
610.92
Fiches UNIMARC
S'identifier

Une sacrée bonne femme

De

Préface de

La Table Ronde

La Palatine

Indisponible

À peine sortie de l'enfance, Solange Troisier s'engage dans un réseau de résistance. En janvier 1945, elle est médecin-lieutenant au cabinet du général de Lattre dans la première armée française. Elle participe à la campagne de France et d'Allemagne et c'est sur le champ de bataille qu'elle pratiquera sa première amputation. En 1962, elle entame une carrière de médecin des prisons. Elle crée à la Petite-Roquette une consultation de gynécologie. Elle met en place les centres médicaux psychologiques dans chaque région et place un psychiatre dans chaque prison. Elle enseigne, dès 1977, comme professeur à Paris-VII. Les Mémoires de Solange Troisier sont un roman d'aventures : résistante de la première heure, féministe de la première heure (à sa façon), pionnière en tant que médecin - on se souvient de son livre sur la période où elle fut médecin général inspecteur des prisons (J'étais médecin des prisons, La Table Ronde, 1984) -, puis femme politique du temps où il y en avait peu. Cette femme de conviction, de caractère et de culture a côtoyé le gotha des lettres, des arts et, bien sûr, de la politique depuis la fin des années 30. Elle a su allier une forte et émouvante tradition familiale à une constante ouverture vers l'avenir. Nous rencontrerons au fil des pages ses aïeux, tels Émile Ollivier, Premier ministre de Napoléon III, sa grand-mère, petite-nièce de Suffren et rivale de l'impératrice Eugénie, son père Jean Troisier, éminent professeur de médecine, des personnalités telles que Colette, Marie Bonaparte, Dunoyer de Segonzac ou Robert Debré.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean Bernard