Une absurde cruauté, Témoignage d'une femme au Goulag (1944-1955)
EAN13
9782710309925
ISBN
978-2-7103-0992-5
Éditeur
La Table Ronde
Date de publication
Collection
Contretemps
Nombre de pages
352
Dimensions
21 x 13 x 2 cm
Poids
347 g
Langue
français
Langue d'origine
polonais
Code dewey
365.45
Fiches UNIMARC
S'identifier

Une absurde cruauté

Témoignage d'une femme au Goulag (1944-1955)

De

Traduit par

La Table Ronde

Contretemps

Offres

Barbara Skarga est aujourd'hui une philosophe connue en Pologne et à l'étranger. Étudiante et membre de la Résistance polonaise, elle fut arrêtée par le NKVD le 8 septembre 1944. Après treize mois d'interrogatoires dans les prisons de Wilno, un tribunal militaire soviétique la condamna à dix ans de camp suivis d'une relégation perpétuelle en Union soviétique. Elle purgea sa peine dans les camps de la régon d'Oukhta aux limites de l'Oural polaire, puis à Balkhach au Kazakhstan dans un camp à régime particulièrement sévère destiné aux politiques. Sa «faute rachetée», elle eut le «privilège» de travailler dans un kolkhoze de la région de Petropavlosk. La chance, les changements politiques, mais surtout son refus permanent et inconditionnel d'un système élaboré pour broyer tout individu libre, lui permirent de regagner son pays, la Pologne, en décembre 1955. Dans Une absurde cruauté , Barbara Skarga se refuse à retracer son périple, à raconter sa vie. Son histoire personnelle ne lui sert que de toile de fond pour évoquer une page d'histoire oubliée, rappeler le souvenir de ses compagnons disparus, signaler des faits qui ne furent jamais répertoriés, autoriser ses réflexions sur un système dont l'absurdité causa le malheur de millions d'hommes. Édité en samizdat pour la première fois à Paris en 1985, ce livre a circulé clandestinement en Pologne jusqu'à l'avènement de la démocratie. Il a reçu le prix Solidarnosc en 1987.

S'identifier pour envoyer des commentaires.