Jules Supervielle, Le Forçat volontaire
EAN13
9782268042411
ISBN
978-2-268-04241-1
Éditeur
Éditions du Rocher
Date de publication
Collection
Biographies
Nombre de pages
325
Dimensions
22,4 x 13,9 x 2,8 cm
Poids
433 g
Langue
français
Code dewey
841.912
Fiches UNIMARC
S'identifier

Jules Supervielle

Le Forçat volontaire

De

Éditions du Rocher

Biographies

Offres

Voici la première biographie de Jules Supervielle (1884-1960), fondée sur des lettres et documents en grande partie inédits. Pour déchiffrer le caractère de l'écrivain, reconstituer sa vie, situer son entourage, analyser son oeuvre nul n'était mieux placé que son gendre, Ricardo Paseyro. Né comme Supervielle en Uruguay, poète comme lui et comme lui bilingue, il a fréquenté en dépit de la différence de génération les mêmes milieux littéraires et trace le portrait de maints écrivains français et de langue espagnole. Il évoque dans ce livre les rapports liant la France à l'Espagne et à l'Amérique dite latine, et analyse la vision qu'ont les Européens de la culture hispano-américaine. Ricardo Paseyro révèle ici la personnalité très complexe, riche en nuances et en contrastes, d'un homme malheureux, hanté par la peur de la maladie. Habité par la poésie, dévoré par le rêve, obsédé par la mort, Supervielle fut un forçat de l'écriture. Chercheur inlassable de l'« exactitude hallucinée », il voua à son oeuvre tous les instants d'une existence qui, partagée entre deux continents - l'Europe et l'Amérique du Sud -, connut de longues périodes tragiques. Orphelin à l'âge de huit mois, écrivain lent à murir et pétri de doutes, riche honteux ruiné en 1940 par la faillite de sa banque, ami des plus illustres poètes de son temps, voyageur impénitent amoureux de l'océan, des chevaux et de la pampa, il resta toujours, malgré sa gloire, un marginal dissimulé sous le manteau d'un bourgeois.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Ricardo Paseyro