La trilogie des Smiley., Comme un collégien, roman, 2
EAN13
9782020472401
ISBN
978-2-02-047240-1
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
Cadre vert (2)
Séries
La trilogie des Smiley. (2)
Nombre de pages
621
Dimensions
22 x 14 x 4 cm
Poids
424 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8
Indisponible

Autre version disponible

Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série La trilogie des Smiley.

«Etre inhumain lorsqu'il s'agit de défendre notre sens de l'humanité, impitoyable dans notre défense de la compassion, inébranlable pour défendre nos inégalités.»
George Smiley
George Smiley est un petit monsieur bedonnant et myope, que sa femme, Ann, trompe parfois et même souvent. Ce personnage un peu effacé, qui se perd facilement dans l'anonymat de la foule londonienne, est aussi le chef des services secrets britanniques, que dans les romans de le Carré on appelle le Cirque. Ayant démasqué le traître, «la taupe», qui s'était infiltré au plus haut niveau dans cette organisation, Smiley a pour mission de «nettoyer les écuries».
Dès le premier jour de son entrée en fonction, George Smiley passe à l'attaque. Son adversaire, c'est Karla, nom de code de l'officier traitant soviétique, qui a conçu le plan aboutissant à la ruine du Cirque. Et pour soldat, Smiley va choisir Gerald Westerby, vieux routier de l'Asie où l'ont entraîné ses reportages, rescapé de plusieurs journaux et de quelques mariages, et demeuré malgré tout cela un éternel collégien.
Comme un collégien, deuxième volet de la «trilogie des Smiley», est un des romans les plus riches que le Carré nous ait donnés. Echappant à l'espace confiné des bureaux où les services secrets livrent leur obscur combat, il nous entraîne à travers l'Extrême-Orient. Il brosse un tableau impitoyable de toute cette faune qui peuple les beaux immeubles de Hong Kong, les boîtes de Bangkok ou les baraquements climatisés des bases américaines. Et tout cela avec cet humour corrosif qui ne sert sans doute qu'à masquer la secrète blessure d'une tendresse déçue.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur John le Carré
Plus d'informations sur Jean Rosenthal