ÉcolΩ, Écologie et environnement en Grèce et à Rome
EAN13
9782251030227
ISBN
978-2-251-03022-7
Éditeur
Les Belles Lettres
Date de publication
Collection
Signets Belles Lettres (22)
Nombre de pages
284
Dimensions
1 x 11 x 1 cm
Poids
260 g
Langue
français
Code dewey
808.8001
Fiches UNIMARC
S'identifier

ÉcolΩ

Écologie et environnement en Grèce et à Rome

Édité par

Les Belles Lettres

Signets Belles Lettres

Offres

Autre version disponible

Les Grecs, les Perses, les Romains, les Carthaginois... vivaient-ils dans un monde qui ne connaissait ni spéculation immobilière, ni pollution, ni extinction d'espèces animales, ni dénaturation de l'environnement, ni falsification des produits naturels? Si le terme d' « écologie » est récent, la volonté de respecter la nature, l'inquiétude quant à son devenir, le souci de préserver la qualité de l'eau et de l'air, des forêts, du littoral et des sous-sols ne sont pas des préoccupations datant seulement de l'ère dite industrielle: un des premiers mythes, raconté par Virgile, relate la disparition des abeilles.

En plus de 120 textes en traduction, ce livre ouvre une perspective inattendue sur l'Antiquité: Le royaume de Dame Nature, au nom du principe que l'homme ne peut se soumettre à son environnement naturel mais doit le dominer, a été mis à mal précocement par les Grecs et les Romains. Bien naturellement, des voix se sont élevées, dès les temps antiques, pour dénoncer cette attitude et ce discours, recommandant de préserver l'environnement plutôt que de le détruire. Le combat écologique, opposant pollueurs et écocitoyens a commencé dès la guerre de Troie!

Patrick Voisin, agrégé de grammaire, est professeur de chaire supérieure dans les classes préparatoires littéraires aux ENS; chercheur associé de plusieurs laboratoires universitaires, membre de comités scientifiques de collections ou de revues, il est en particulier l'auteur d'une traduction de La Germanie de Tacite (Paris, 2009) et d'un essai Il faut reconstruire Carthage, Méditerranée plurielle et langues anciennes (Paris, 2007).

S'identifier pour envoyer des commentaires.