La vicomtesse d'Eristal n'a pas reçu son balai mécanique, Souvenirs d'un jeune homme
EAN13
9782710303046
ISBN
978-2-7103-0304-6
Éditeur
Table Ronde
Date de publication
Collection
Hors collection
Nombre de pages
200
Dimensions
20,5 x 14 x 1,5 cm
Poids
220 g
Langue
français
Code dewey
848.912
Fiches UNIMARC
S'identifier

La vicomtesse d'Eristal n'a pas reçu son balai mécanique

Souvenirs d'un jeune homme

De

Table Ronde

Hors collection

Offres

Jean Anouilh se défend d'avoir voulu écrire ses mémoires. Il n'est pas Saint-Simon, dit-il, ni Chateaubriand qui n'hésitait pas à embellir les épisodes de sa vie. Il est Jean Anouilh, tout simplement, l'homme de théâtre le plus présent sur nos scènes depuis cinquante ans. Il nous a fait rire, pleurer, il nous a serré la gorge. Nous avons vécu avec lui, et pourtant nous le connaissons à peine cet homme discret, effacé derrière son œuvre. Dans La vicomtesse d'Eristal n'a pas reçu son balai mécanique il soulève un coin du voile. Ce n'est pas pour nous éblouir, c'est par un petit coup de tendresse moqueuse pour le jeune homme qu'il a été et qui découvrait la vie un peu à la manière d'un Buster Keaton. Il avoue avoir du mal à se reconnaître dans ce personnage ballotté par la vie, aux prises avec ces monstres pas toujours sacrés que sont les comédiens et les directeurs de théâtre, mais nous, nous savons bien que c'est déjà lui avec ses modesties et ses certitudes. Après tout, le monologue c'est encore du théâtre. Le rideau se lève sur une scène à peu près nue. Une petite fille dort dans une valise. Son papa écrit et n'a pas de quoi payer son loyer, mais sur la table s'accumulent les manuscrits peuplés de tous ces personnages qui ont accompagné sa vie imaginaire et sa vie réelle. L'homme de théâtre est un magicien.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean Anouilh