La métapsychologie, « Que sais-je ? » n° 3581
EAN13
9782130509431
ISBN
978-2-13-050943-1
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
QUE SAIS-JE ? (3581)
Nombre de pages
128
Dimensions
18 x 11 x 0 cm
Poids
95 g
Langue
français
Code dewey
150.195
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

La métapsychologie

« Que sais-je ? » n° 3581

De

Presses universitaires de France

Que Sais-Je ?

Indisponible

Autre version disponible

"Il faut que tu me dises sérieusement si je puis donner à ma psychologie, qui aboutit à l'arrière-plan du conscient, le nom de métapsychologie."

S. Freud, lettre à Wilhelm Fliess du 10 mars 1898, in "La naissance de la psychanalyse"

Par ce geste symbolique, le créateur de la psychanalyse prend une décision en quelque sorte historique : inventer un mot, métapsychologie, pour donner un nom à la théorie fondamentale de la psychanalyse. C'est donc bien de la "métapsychologie freudienne" qu'il va s'agir ici. Car, le néologisme inventé par Freud a été utilisé parallèlement dans des perspectives différentes et même étrangères à la science des processus inconscients.

Ce terme est à la fois la pierre de touche théorique de la psychanalyse et l'objet d'une espèce de défiance révérentieuse des psychanalystes qui l'emploient parcimonieusement. La métapsychologie est le noyau théorique de la psychanalyse, son autre nom, sa dénomination quelque peu ésotérique et par là-même distinctive. La psychanalyse est une méthode d'investigation des processus inconscients, un mode de traitement des troubles névrotiques et une série de conceptions psychologiques qui tendent au statut de science, la métapsychologie est la "superstructure théorique" de cet ensemble. C'est parce que la psychologie est "dépassée" par l'inconscient qu'il faut créer une métapsychologie apte à prendre ceci en compte. La métapsychologie n'est autre que ce qui élève l'expérience analytique à la portée d'un savoir.

Extraits de l'introduction

S'identifier pour envoyer des commentaires.