Le fataliste, roman
EAN13
9782710303237
ISBN
978-2-7103-0323-7
Éditeur
La Table Ronde
Date de publication
Collection
Hors collection
Nombre de pages
240
Dimensions
21 x 14 x 1 cm
Poids
250 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible

Les années 50, en Union soviétique, Zocima y grandit dans un kolkhoze, c'est la Russie profonde, où nul étranger n'est admis. Il pleure à la mort de Staline, atterré comme tous les siens. Que deviendront les Soviets et l'Électricité sans le «Génial Titan» ? Étudiant à Moscou (rare et fascinant privilège !), Zocima se montrera appliqué, dévoué, ponctuel et soumis : digne, enfin, de devenir membre du Parti ! Communiste exemplaire il tue Vadim, son meilleur ami, pour le Parti et la Patrie. Un véritable komsomol doit se défaire de toute émotivité petite-bourgeoise. L'amour du Parti, gravé dans le cœur de tout bon citoyen, n'y tolère aucun sentiment égoïste. Hourrah, camarades-robots ! Et en avant vers Rien ! Le roman d'Alexei Antonkin frappe par sa vérité cynique et terrible. Mille détails irrécusables nous font vivre la vie quotidienne de la plaine russe, puis de Moscou. Double vie, et «schizophrénie» absolue : le Meccano intellectuel qu'est le léninisme contraste de façon dérisoire et lugubre avec la réalité : famine, censure et abrutissement. Cet ouvrage, fortement autobiographique, masque sous un humour iconoclaste une réalité quotidienne d'horreur grise - qui donne le frisson. Parfaite création littéraire, Le fataliste démontre - avec maestria ! - que ni l'auteur, ni l'Homme Russe ne sont fatalistes ou soumis. Malgré qu'on en ait... Contre le drapeau rouge, le vert de l'Espérance !

S'identifier pour envoyer des commentaires.