Les maîtres de Rome, 1, Les lauriers de Marius
EAN13
9782841873777
ISBN
978-2-84187-377-7
Éditeur
Archipel
Date de publication
Collection
Roman français
Séries
Les maîtres de Rome (1)
Dimensions
24 x 15 x 0 cm
Poids
598 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

Autre version disponible

Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série Les maîtres de Rome

DU MÊME AUTEUR

Les oiseaux se cachent pour mourir, Belfond, 1978.

Un autre nom pour l'amour, Belfond, 1981 ; rééd. Le Rocher, 1999.

Tim, Belfond, 1979 ; rééd. Le Rocher, 1999.

La Passion du Dr Christian, Belfond, 1985 ; rééd. Le Rocher, 1998.

Les Dames de Missalonghi, Belfond, 1987 ; rééd. L'Archipel, 1998.

Le Cheval de Troie, L'Archipel, 1999.

Les Maîtres de Rome

Les Lauriers de Marius, L'Archipel, 2002.
La Revanche de Sylla, L'Archipel (à paraître).
La Couronne d'herbe, Belfond, 1992.
Le Favori des dieux, L'Archipel, 1996.
La Colère de Spartacus, L'Archipel, 1997.
Jules César, la violence et la passion, L'Archipel, 1998.
Jules César, le glaive et la soie, L'Archipel, 1999.
La Conquête gauloise, L'Archipel, 2000.
César Imperator, L'Archipel, 2001.

La Couronne d'herbe (ISBN 2-7144-2888-6/H 50-2189-4)

est distribué par Hachette

Un glossaire des principaux termes historiques
et une table de concordance français-latin des
noms de villes figurent en fin de volume.

Si vous désirez recevoir notre catalogue
et être tenu au courant de nos publications,
envoyez vos nom et adresse, en citant ce
livre, aux Éditions de l'Archipel,
34, rue des Bourdonnais, 75001 Paris.
Et, pour le Canada,
à Édipresse Inc., 945, avenue Beaumont,
Montréal, Québec, H3N 1W3.

eISBN 978-2-8098-1492-7

Copyright © Colleen McCullough, 1990.
Copyright © Belfond, 1990 ; L'Archipel, 2002, pour la traduction française.

Principaux personnages

• Marcus Servilius Agelastus, chevalier, agent de Jugurtha.

• AHENOBARBUS

–Cnaeus Domitius Ahenobarbus, sénateur ; il a organisé l'administration romaine dans la province de Gaule Transalpine.

–Cnaeus Domitius Ahenobarbus le jeune, son fils ; il succédera à Dalmaticus comme Pontifex Maximus.

• ALBINUS

–Spurius Postumius Albinus, consul en 110.

–Aulus Postumius Albinus, son frère cadet.

• Manius Aquilius, sénateur, consul en 101 av. J.-C.

• Boiorix, roi des Cimbres.

• CAEPIO

–Quintus Servilius Caepio, consul en 106 av. J.-C.

–Quintus Servilius Caepio le jeune, son fils ; il épousera Livia Drusa.

–Servilia Caepionis, sa fille ; elle épousera Marcus Livius Drusus.

• CÉSAR

–Caius Julius César, sénateur1.

–Marcia, son épouse.

–Sextus Julius César, son fils aîné.

–Caius Julius César, le jeune, son fils cadet ; il épousera Aurelia.

–Julia, sa fille ; elle épousera Caius Marius.

–Julilla, sa seconde fille ; elle épousera Lucius Cornelius Sylla.

Trois autres personnages portent le nom de Sextus Julius César :

–le père de Caius Julius ;

–son frère aîné ;

–le fils de son frère aîné. Donné en adoption, il deviendra consul sous le nom de Quintus Lutatius Catulus César en 102 av. J.-C.

• COTTA

–Marcus Aurelius Cotta, préteur.

–Rutilia, sa femme ; elle est la sœur de Publius Rutilius Rufus ; d'un premier mariage avec Lucius Aurelius Cotta, frère de Marcus Aurelius, elle a eu une fille, Aurelia, qui épousera Caius Julius César le jeune. De son second mariage, Rutilia a eu trois fils : Caius Aurelius, Marcus Aurelius et Lucius Aurelius.

–Lucius Aurelius Cotta le jeune ; il est le fils d'un premier mariage de Lucius Aurelius Cotta. Il est le demi-frère d'Aurelia.

–Cardixa, esclave d'Aurelia.

–Lucius Decumius, gardien d'une association chargée de surveiller un autel consacré aux dieux des carrefours.

• DRUSUS

–Marcus Livius Drusus le censeur ; il a été consul en 112 av. J.-C. Élu censeur en 109, il meurt au cours de son mandat.

–Cornelia Scipionis, sa femme, dont il est séparé.

–Marcus Livius Drusus, son fils aîné ; il épousera Servilia Caepionis.

–Livia Drusa, sa fille ; elle épousera Quintus Servilius Caepio.

–Mamercus Aemilius Lepidus Livianus, second fils de Marcus Livius et de Cornelia ; il a été donné en adoption.

• Caius Servilius Glaucia, questeur en 109 av. J.-C., tribun de la plèbe en 102 av. J.-C., préteur en 100 av. J.-C.

• JUGURTHA

–Jugurtha, fils bâtard de Mastanabal, petit-fils de Massinissa ; il est roi de Numidie.

–Gauda, fils légitime de Mastanabal, demi-frère de Jugurtha.

–Bomilcar, baron numide ; il est demi-frère de Jugurtha par leur mère.

–Mastanabal, fils de Massinissa, père de Gauda et de Jugurtha. Micipsa, fils de Massinissa, père d'Adherbal et Hiempsal, oncle de Jugurtha.

–Adherbal, cousin de Jugurtha.

–Hiempsal, cousin de Jugurtha.

–Gulussa, fils de Massinissa, père de Massiva, oncle de Jugurtha. Massiva, cousin de Jugurtha.

–Oxyntas et lampsas, fils de Jugurtha.

–Nabdalsa, noble numide.

–Bocchus, roi de Maurétanie, beau-père de Jugurtha.

–Bogud, frère de Bocchus.

–Volux, fils de Bocchus.

• Caius Mamilius Limetanus, tribun de la plèbe en 109 av. J.-C.

• LUCULLUS

–Lucius Licinius Lucullus, préteur en 104 av. J.-C., gouverneur de Sicile, chargé de réprimer la révolte des esclaves.

–Metella Calva, son épouse.

–Lucius Licinius Lucullus, son fils aîné.

–Marcus, son fils cadet ; il sera adopté et deviendra Marcus Terentius.

–Varro Lucullus.

• Aulus Manlius, légat de Marius en Numidie.

• MARIUS

–Caius Marius, ancien préteur. En second mariage, il épousera :

–Julia, fille de Caius Julius César.

–Grania, sa première femme.

–Maria, sa sœur.

–Marcus Marius, son frère.

–Quintus Sertorius, petit cousin de Marius.

–Ria, cousine de Marius, mère de Quintus Sertorius.

• Martha, prophétesse syrienne.

• Caius Memmius, tribun de la plèbe en 111 av. J.-C.

• METELLUS

–Lucius Caecilius Metellus Dalmaticus Pontifex Maximus. Il a été consul en 119 av. J.-C.

–Quintus Caecilius Metellus Numidicus, dit le Porcelet, consul en 109 av. J.-C., censeur en 102 av. J.-C., frère cadet de Dalmaticus.

–Quintus Caecilius Metellus, dit le Goret, fils de Numidicus.

–Caecilia Metella Dalmatica, fille de Dalmaticus, nièce de Numidicus qui est son tuteur ; elle épousera Marcus Aemilius Scaurus Princeps Senatus.

• RUFUS

–Publius Rutilius Rufus, consul en 105 av. J.-C. ; il est le veuf de Livia, sœur de Livius Drusus le censeur.

–Rutilia, sa sœur ; elle est la veuve de Lucius Aurelius Cotta et a épousé en second mariage le frère de celui-ci, Marcus Aurelius Cotta.

• Lucius Appuleius Saturninus, tribun de la plèbe en 103 et en 100 av. J.-C.

• SCAURUS

–Marcus Aemilius Scaurus Princeps Senatus ; il a été consul, élu censeur en 109 av. J.-C. Il épousera en second mariage Caecilia Metella Dalmatica.

–Marcus Aemilius Scaurus le jeune, son fils d'un premier mariage. Aemilia Scaura, fille de Marcus Aemilius et de Caecilia Metella.

• Quintus Poppaedius Silo, notable marse, tribun militaire d'une légion italique à la bataille d'Arausio.

• SYLLA

–Lucius Cornelius Sylla ; il épousera Julilla, fille de Caius Julius César.

–Cornelia, sa sœur aînée ; elle a épousé un exploitant agricole, Lucius Nonius.

–Clitumna, seconde femme et veuve du père de Sylla.

–Lucius Gavius Stichus, neveu de Clitumna.

–Nicopolis, affranchie grecque, maîtresse de Sylla.

–Metrobios, adolescent, apprenti comédien.

–Scylax, comédien.

• Teutobod, roi des Teutons.

• Publius Vagiennus, cavalier ligure.

LES GRACQUES

La carrière politique et militaire de Caius Marius débute véritablement une douzaine d'années après la mort du second des deux frères Gracques. L'action politique et sociale, défendue d'abord par Tiberius Sempronius Gracchus (162-133 av. J.-C.) puis par Caius Sempronius Gracchus (154-121 av. J.-C.), a marqué durablement la vie politique de la République. Promoteur d'une loi agraire qui se heurta à l'opposition farouche de la noblesse sénatoriale, le tribun Tiberius fut tué au cours d'une émeute après avoir fait voter sa lex Sempronia. Douze ans plus tard, son frère, également tribun, mourut dans les mêmes conditions après avoir tenté de faire appliquer la loi de son frère et de faire accorder les droits latins à tous les Italiques. Leur mère, Cornelia, était la fille de Scipion l'Africain.

LES NOMS ROMAINS

A la fin du IIe siècle av. J.-C., les membres de la noblesse romaine ont le plus souvent trois noms. Dans l'ordre : le prénom (praenomen), le nom de famille (nomen gentilicium) et le surnom (cognomen). Dès cette époque, l'usage du surnom (cognomen) se généralise dans toutes les classes. Il devient même héréditaire et permet de distinguer les multiples branches d'une lignée (gens). A l'origine, le co...

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Colleen McCullough
Plus d'informations sur Jean-Paul Mourlon