Race et esclavage au Proche-Orient
EAN13
9782070727407
ISBN
978-2-07-072740-7
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Bibliothèque des Histoires
Nombre de pages
288
Dimensions
23 x 14 x 2 cm
Poids
350 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
956
Fiches UNIMARC
S'identifier

Race et esclavage au Proche-Orient

De

Traduit par

Gallimard

Bibliothèque des Histoires

Offres

Race et couleur en pays d'Islam : sous ce titre, Bernard Lewis publiait en 1982, chez Payot, les recherches qu'il avait été amené à faire sur les attitudes des musulmans vis-à-vis des peuples qu'ils avaient conquis, blancs ou noirs, pour un large programme collectif sur la tolérance et l'intolérance : l'Occident avait-il le monopole du racisme ?Depuis dix ans, le grand arabisant de Princeton n'a cessé d'approfondir la question, à travers les textes sacrés, les institutions, les comportements sociaux et les pratiques sexuelles. Vaste sujet, à la fois obscur et hypersensible, d'une grande importance historique en soi comme par les comparaisons qu'il permet. Son étude s'est recentrée sur un aspect, l'esclavage, et sur une aire géo-politique, le Proche-Orient. D'où ce nouveau livre, qui reprend des éléments du premier, sous un nouveau titre. L'essentiel n'est pas ici de corriger l'image conventionnelle d'une société totalement exempte de discrimination et de préjugés raciaux.Il est surtout de comprendre la source de ce mythe et les raisons de son entretien : elles sont en Occident. Créé par la philosophie des Lumières, ce mythe surgit comme un reproche des Européens à eux-mêmes pour leurs pratiques dans les Amériques ; il est relancé aux États-Unis après la guerre de Sécession et entretenu par toutes les formes de l'opposition au colonialisme, qu'elles viennent des missionnaires, des voyageurs ou des philanthropes.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Bernard Lewis
Plus d'informations sur Rose Saint-James