EAN13
9782247125272
ISBN
978-2-247-12527-2
Éditeur
Dalloz
Date de publication
Collection
Codes pratiques
Nombre de pages
250
Dimensions
24 x 16 x 0 cm
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible

Alors que la quasi-totalité des livres et nombre des articles du juriste allemand Carl Schmitt (1888-1985) ont été traduits en français, cet important essai sur le gardien de la Constitution n'avait encore jamais été mis à la disposition du public francophone. En s'emparant du thème du « gardien de la Constitution », Schmitt prétend livrer une voie alternative à la justice constitutionnelle alors naissante dans l'Allemagne de l'Entre-deux-guerre. Il soutient la thèse que la garde de la Constitution incombe bien plutôt au chef de l'État (le Président du Reich pour l'Allemagne de Weimar). Schmitt combat ainsi très directement les idées notoirement défendues par son homologue autrichien Hans Kelsen, le grand promoteur de l'école positiviste normativiste et principal concepteur de la juridiction constitutionnelle. Le présent livre permet ainsi au public français d'appréhender cette célèbre controverse entre deux représentants de courants intellectuels diamétralement opposés. Le détour par la pensée de Carl Schmitt, dérangeante quand elle n'est pas déjà sulfureuse, aide ainsi à réfléchir plus profondément sur les problématiques majeures de nos démocraties constitutionnelles contemporaines.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Carl Schmitt