Je hais les pédagogues. L'école pourra-t-elle éviter une nouvelle guerre de religion ?, L'école pourra-t-elle éviter une nouvelle guerre de religions ?
Éditeur
Fabert
Date de publication
Collection
Hors collection
Langue
français
Code dewey
370.944
Fiches UNIMARC
S'identifier

Je hais les pédagogues. L'école pourra-t-elle éviter une nouvelle guerre de religion ?

L'école pourra-t-elle éviter une nouvelle guerre de religions ?

Fabert

Hors collection

Offres

  • AideEAN13 : 9782849222584
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      12 pages

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

      Lecture audio

      Impossible

    7.99

Autre version disponible

Le processus de refondation provoque des bouleversements profonds, que le corps enseignant avait, pour partie, anticipés, et dont la nécessité est plus ou moins admise. Il est pourtant profondément divisé, depuis 30 ans au moins, entre réformistes et partisans de la tradition, entre "pédagogues" et "Républicains".
La violence des débats sur l'école égale parfois celle qui prévalait avant la Saint-Barthélemy ou après la révocation de l'édit de Nantes ! Pascal Bouchard interpelle ici vigoureusement tous ceux qui s'imaginent détenir la vérité. Il commence par les pédagogues, qui ne comprennent rien à l'hostilité qu'ils suscitent, qui évitent même de s'interroger sur les causes profondes des attaques qu'ils subissent. Ils y verront peut-être une dangereuse collusion avec leurs adversaires, venue d'un auteur qu'ils considèrent comme un des leurs, et qui est de leurs amis. Ce livre déplaira plus encore aux anti -pédagogues, dont il dénonce le manque de sérieux, y compris de ceux qui se réclament de la philosophie ou de la recherche scientifique, et parce qu'il fait le travail théorique qu'ils se gardent bien d'entreprendre. Car cette querelle révèle les fondements anthropologiques de notre école, et du métier d'enseignant. Depuis quelques années, des évolutions profondes, souterraines, sont en cours, et semblent renvoyer au passé les vieux antagonismes. Le parti de la réforme a une fenêtre d'opportunité, et bénéficie d'un relatif et fragile consensus. Mais les braises sont encore chaudes. Ce livre ouvre donc des pistes de réflexion pour que nous échappions à une nouvelle guerre de religion. La première porte sur l'organisation de notre système scolaire, et la seconde amorce une révolution démocratique. L'école est au fondement de notre société, en même temps qu'elle en est le reflet et qu'elle en est le fruit. On ne peut la " refonder " sans remettre en cause notre système politique...

S'identifier pour envoyer des commentaires.