La philosophie du goût champêtre , essais sur l'art d'embellir les maisons villageoises, les parcs et les jardins
EAN13
9782913534124
ISBN
978-2-913534-12-4
Éditeur
PREMIERES PIERR
Date de publication
Nombre de pages
108
Dimensions
18 x 13 x 0 cm
Poids
200 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

La philosophie du goût champêtre

essais sur l'art d'embellir les maisons villageoises, les parcs et les jardins

De

Premieres Pierr

Offres

Jamais traduit, l’Américain Downing fut l’un des maîtres de l’esthétique champêtre. Petit pépiniériste à ses débuts, mais grand lecteur (notamment de Gilpin – voir notre édition du Paysage de la forêt), il introduisit le landscape gardening aux États-Unis, contribua à la création de Central Park, et publia quantité de livres à succès. Ses écrits font bien plus que prodiguer aux amateurs de vie campagnarde les conseils, toujours d’actualité, d’un homme d’expérience : à mi-chemin du guide pratique et de l’essai théorique, ils reposent sur une vision politique et morale de l’embellissement de notre environnement sensible. Qu’il aborde les bévues commises par les citadins à la campagne, ou la couleur des maisons, ou encore la beauté des sols, qu’il fustige l’appétit de clinquant du parvenu ou la grossièreté de la brute, Downing entend favoriser la vie en société en pointant les nuisances visuelles qui participent de la rudesse des mœurs. Avec cela, rien d’ascétique, rien non plus d’un vaste projet de réorganisation sociale comme le dix-neuvième siècle en connaît tant : c’est par l’exemple que l’homme de goût aide ses proches concitoyens à « s’améliorer ».
Adeptes de la machine à habiter, prosélytes de l’éphémère, passez votre chemin ! Les préceptes esthétiques de Downing, sa tranquille assurance et son entrain lui vaudront vos habituels sarcasmes. Mais pour tant d’autres, ils seront un baume bienfaisant.

S'identifier pour envoyer des commentaires.