Un éblouissement sans fin / La poésie dans le soufisme
EAN13
9782021096415
ISBN
978-2-02-109641-5
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
DIEUX HOMMES
Nombre de pages
288
Dimensions
21 x 13 x 2 cm
Poids
366 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Un éblouissement sans fin / La poésie dans le soufisme

Seuil

Dieux Hommes

Offres

Autre version disponible

La poésie partage avec la mystique une même relation à l’ineffable, le recours aux symboles et à l’ambiguïté du langage. Elle permet de suggérer des réalités spirituelles que la raison ordinaire ne peut formuler. Ainsi développe-t-elle les thèmes doctrinaux du soufisme avec la subtilité nécessaire. Ainsi les maîtres soufis y expriment-ils les paradoxes vécus au cours de leur voyage initiatique. Mais la poésie n’est pas qu’un lieu d’expression mystique et de profusion de sens : elle ouvre l’âme humaine aux divers aspects et degrés de l’expérience intérieure ; plus encore, elle constitue le moule dans lequel celle-ci peut s’incarner. Cela tient à ce qu’elle entrelace les deux voies complémentaires pour cheminer vers Dieu : évocation de la Beauté et gnose. Mais aussi au fait que les poèmes transmis ont été inspirés aux cheikhs, comme le Coran a été révélé à Muhammad. En réactualisant la parole primordiale, le poème conduit donc à la réalisation majeure de l’humain : l’union à Dieu.

Alors que les Dîwân, recueils poétiques, sont des mondes en soi opposant des modalités d’accès aux intrus, ce livre, poèmes commentés à l’appui, nous en fournit des clés. On comprend ainsi comment la poésie soufie, qui vise à éveiller les consciences par le paradoxe et l'illumination, échappait au mode de pensée normatif des docteurs de la Loi et a provoqué leur censure.

Eric Geoffroy est islamologue, spécialiste du soufisme internationalement reconnu. Au Seuil, il a déjà publié Le Soufisme, voie intérieure de l’islam (« Points sagesses », 2009), L’islam sera spirituel ou ne sera plus (2009). Dans d’autres maisons, notamment : La Sagesse des maîtres soufis (Grasset, 1998) ; L’Instant soufi (Actes Sud, 2000).

S'identifier pour envoyer des commentaires.