Nous sommes des révolutionnaires malgré nous. Textes pionniers de l'écologie politique, Textes pionniers de l'écologie politique
Éditeur
Le Seuil
Date de publication
Collection
Anthropocène
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Nous sommes des révolutionnaires malgré nous. Textes pionniers de l'écologie politique

Textes pionniers de l'écologie politique

Le Seuil

Anthropocène

Offres

  • AideEAN13 : 9782021163049
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    12.99

  • AideEAN13 : 9782021163032
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    12.99

Autre version disponible

" Aujourd'hui, toute doctrine qui se refuse à envisager les conséquences du progrès, soit qu'elle proclame ce genre de problèmes secondaires (idéologie de droite), soit qu'elle le divinise (idéal de gauche), est contre-révolutionnaire. "
Visionnaires, Charbonneau et Ellul rejetèrent dos à dos les voies libérales, soviétique et fascistes. Dès les années 1930, ils ouvrirent une critique du " Progrès " et du déferlement de la technique et de la puissance au détriment de la liberté.
La solution : une révolution contre le nouvel absolutisme du triptyque Science-État-Industrie ; une insurrection des consciences ; un projet de civilisation ancré dans un nouveau rapport à la nature.
Ce recueil rassemble quatre textes sources de l'écologie politique, inédits pour trois d'entre eux. Contemporains de la Grande Dépression, d'Auschwitz et d'Hiroshima, ces textes incisifs offrent une clé de lecture très actuelle, humaniste et libertaire, de nos sociétés contemporaines, productivistes, consuméristes et techniciennes.
Bernard Charbonneau (1910-1996) et Jacques Ellul (1912-1994), amis et animateurs dans le Sud-Ouest du mouvement personnaliste, faisaient partie des " non-conformistes " des années 1930. Leur critique non marxiste de l'aliénation de l'homme moderne est une source majeure de la pensée écologiste contemporaine.
Textes présentés par Quentin Hardy (Université Paris 1).

S'identifier pour envoyer des commentaires.