TROIS LIEUX DE MEMOIRE DU TRAVAIL A PARIS - FAUBOURG DES METALLOS, AUSTERLITZ-SALPETRIERE, RENAULT-B, Faubourg des métallos, Austerlitz-Salpêtrière, Renault-Billancourt
EAN13
9782354280147
ISBN
978-2-35428-014-7
Éditeur
Créaphis
Date de publication
Collection
HIST SCIE SOCI
Dimensions
22 x 16 x 3 cm
Poids
626 g
Code dewey
306.36
Fiches UNIMARC
S'identifier

Trois Lieux De Memoire Du Travail A Paris - Faubourg Des Metallos, Austerlitz-Salpetriere, Renault-B

Faubourg des métallos, Austerlitz-Salpêtrière, Renault-Billancourt

Dirigé par

Édité par

Créaphis

Hist Scie Soci

Offres

Cet ouvrage résulte d’un travail d’enquête, mené durant plusieurs mois par des historiens, dans deux arrondissements de Paris (le 11e et le 13e) et à Boulogne-Billancourt, sur le thème du travail. Le 11° arrondissement est caractérisé depuis les années 1880 par l’existence de nombreux ateliers de métallurgie et de construction mécanique et l’historien Michel Pigenet est allé à la rencontre de ce pan de l’économie industrielle parisienne ; le 13e arrondissement est celui de la gare d’Austerlitz et de l’hôpital de la Salpêtrière et l’historien Christophe Chevandier a recueilli des discours sur des parcours professionnels dans l’univers hospitalier ou dans celui des cheminots ; enfin, à Boulogne-Billancourt, les historiens sont partis à la recherche des traces laissées dans la mémoire par les années de travail dans les usines Renault aujourd’hui disparues.

A travers les discours recueillis, les auteurs abordent la place du travail et de la mémoire des lieux, comme de celle des gestes et de la sociabilité qui y sont liées, dans la construction de l’espace urbain et dans la pratique de la ville.

Les transformations de la ville contemporaine affectent en premier lieu les espaces dédiés au travail et cette recherche, qui s’appuie sur trois terrains, tente de mobiliser les outils de la discipline historique pour donner une lecture dans le temps et une compréhension des dynamiques spatiales et sociales en jeu.

Michel Pigenet est professeur à l’université Paris 1-Panthéon-Sorbonne et membre du Centre d’histoire sociale du XXe siècle.

Christian Chevandier est maître de conférences à l’université Paris 1-Panthéon-Sorbonne.

Nicolas Hatzfeld est maître de conférences à l’université d’Evry, ancien ouvrier de l’usine Peugeot.

Jean-Charles Leyris est ethnologue, membre du Centre des archives du monde du travail.

Alain Michel est membre du Centre de recherche en histoire des sciences et des techniques.

Laure Pitti est chercheur associé à l’Institut d’Histoire du Temps Présent.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Centre d'histoire sociale du XXe siècle