LE CONSULAIRE OU LE FEU DU DIABLE
EAN13
9791092673074
ISBN
979-10-92673-07-4
Éditeur
VALEURS AVENIR
Date de publication
Dimensions
20 x 12 x 2 cm
Poids
420 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Consulaire Ou Le Feu Du Diable

De

Valeurs Avenir

Offres

Base Navale de Brest – Le capitaine Corentin Karloff conduit une enquête qui commence sans mobile : un engin de démolition complexe explose, tue de parfaits inconnus et provoque la chute de La Consulaire, vestige oublié sur un quai de l’arsenal. Acte terroriste ? Quoi d’autre ? De Brest à Innsbruck puis à Rome, de rencontres en péripéties, les investigateurs apportent des réponses qui dérangent…
Ce roman policier éclaire un pan de notre Histoire sous un jour neuf. Il prend ses racines au coeur d’un terrain de fouille fertile et emporte le lecteur du XVIe au XXIe siècle. À partir d’un passé foisonnant, il découvre des clés qui ouvrent certaines portes inattendues du présent. Les personnages, aussi divers que typés, ne laissent pas indemnes, qu’ils aient ou non existé. Hommes et femmes de passions, ils livrent sans détours leurs émotions et leurs
questionnements. La gendarmerie maritime, peu connue hors des ports, offre ici un cadre inédit et permet à l’auteur de brosser quelques portraits savoureux et drôles de ces hommes attachants au service des gens de mer.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Avec Gilles Lavoie
Le , Café de la librairie Dialogues

Base Navale de Brest. Le capitaine Corentin Karloff conduit une enquête qui commence sans mobile : un engin de démolition complexe explose, tue de parfaits inconnus et provoque la chute de La Consulaire, vestige oublié sur un quai de l’arsenal. Acte terroriste ? Quoi d’autre ? De Brest à Innsbruck puis à Rome, de rencontres en péripéties, les investigateurs apportent des réponses qui dérangent…
Ce roman policier éclaire un pan de notre Histoire sous un jour neuf. Il prend ses racines au cœur d’un terrain de fouille fertile et emporte le lecteur du XVIe au XXIe siècle. La gendarmerie maritime, peu connue hors des ports, offre ici un cadre inédit et permet à l’auteur de brosser quelques portraits savoureux et drôles de ces hommes attachants au service des gens de mer.