Nationalismes en mutation en Méditerranée orientale
Éditeur
CNRS Éditions via OpenEdition
Date de publication
Collection
Histoire
Langue
français
Code dewey
320.54
Fiches UNIMARC
S'identifier

Nationalismes en mutation en Méditerranée orientale

CNRS Éditions via OpenEdition

Histoire

Offres

  • Aide EAN13 : 9782271078131
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    8.99

Nationalisme, minorité, identité, communauté... Ces termes qui ont fait un
retour en force dans les années 1990 prennent une résonance particulière en
Méditerranée orientale, des Balkans à l’Égypte en passant par la Turquie et le
Proche-Orient. Il s’agit là d’un espace traversé par trois dynamiques
politiques majeures : affirmations nationales vigoureuses pour compenser une
légitimité étatique souvent précaire, mobilisation de l’ethnicité à
l’intérieur des ensembles politiques existants, organisation transnationale
des identités à la faveur du développement des diasporas et de l’essor de
l’immigration. Tous ces phénomènes redéfinissent insensiblement la place de
l’État, les relations entre groupes, bref, les contours du nationalisme sur le
flanc oriental du bassin méditerranéen. Cet ouvrage collectif qui réunit
spécialistes français et étrangers vise, dans une perspective liant histoire,
sociologie et science politique, à repérer les mutations en cours. Sont tour à
tour examinés le rôle de l’État comme agent de production du nationalisme à
travers ses institutions, ses élites, son idéologie ; la persistance et la
réactivation d’appartenances multiples (religieuses, ethniques) ; la
constitution de communautés transnationales. L’ensemble des contributions
permettent de mieux saisir les nombreuses dynamiques à l’œuvre dans cette
Méditerranée orientale si fragile.

S'identifier pour envoyer des commentaires.