Les gens de la nuit
EAN13
9782710376415
ISBN
978-2-7103-7641-5
Éditeur
La Table Ronde
Date de publication
Collection
Vermillon
Nombre de pages
192
Dimensions
18 x 20 x 1 cm
Poids
261 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

Une absence pèse un poids beaucoup plus intolérable qu'une présence. Contre une absence on ne peut pas se battre. Elle est un mal qui ronge jusqu'au jour où, dans l'éclair d'une rencontre, le voile se déchire : «Ce n'était que cela...», se dit Jean Dumont, mais pour se libérer il a dû plonger dans la nuit de Paris des années 50. En vivant la nuit - en vivant aussi la nuit - il a lutté contre ce monstre caché au fond du labyrinthe : le temps dévorant. Sur son chemin, il a rencontré des êtres qui lui ont tenu la main un instant. Il n'était pas aussi seul dans la vie qu'il l'aurait cru, et Paris est une ville grosse de mystères, de tendresses inattendues et de violences soudaines. Paris est une ville infiniment poétique où les femmes ont reçu le don de guérir les hommes de leurs obsessions.
«Une absence pèse un poids beaucoup plus intolérable qu’une présence. Contre une absence, on ne peut pas se battre. Elle est un mal qui ronge jusqu’au jour où, dans l’éclair d’une rencontre, le voile se déchire : «Ce n’était que cela…», se dit Jean Dumont, mais pour se libérer il a dû se plonger dans la nuit de Paris des années 50. En vivant la nuit - en vivant aussi la nuit -, il a lutté contre ce monstre caché au fond du labyrinthe : le temps dévorant. Sur son chemin, il a rencontré des êtres qui lui ont tenu la main un instant. Il n’était pas aussi seul dans la vie qu’il l’aurait cru, et Paris est une ville grosse de mystères, de tendresses inattendues et de violences soudaines. Paris est une ville infiniment poétique où les femmes ont reçu le don de guérir les hommes de leurs obsessions.» Michel Déon.
Nouvelle édition revue et corrigée en 2015
Nouvelle édition revue et corrigée.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

12 juillet 2015

Paris by night

Et comment un chagrin d’amour vous conduit à intégrer la Légion étrangère et à errer par la suite dans les rues de Paris à la recherche du temps perdu … « Contre une absence on ne peut se battre ». ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Michel Déon