La dictature
EAN13
9782757851241
ISBN
978-2-7578-5124-1
Éditeur
Points
Date de publication
Collection
Points Essais (758)
Nombre de pages
512
Dimensions
18 x 11 x 2 cm
Poids
258 g
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

La dictature

Points

Points Essais

Offres

À l’origine, la dictature est une institution de la République romaine. Le dictateur reçoit la mission de rétablir l’ordre républicain dans un temps limité à six mois. La dictature « souveraine », spécifiquement moderne est quant à elle illimitée et vise à créer un nouvel ordre.Mais l’ouvrage de Schmitt n’est pas seulement une remarquable analyse historique des usages de cette institution destinée, quel qu’en soit le type, à faire face à l’état d’exception. Si l’expérience ultérieure du XXe siècle a disqualifié la notion de dictature, l’interrogation sur les situations où l’État de droit est confronté à ses limites n’a rien perdu de son actualité : les mesures « antiterroristes » aussi bien que les difficiles « transitions » consécutives au renversement d’autocraties militaires en attestent aujourd’hui.Traduit de l’allemand par Mira Köller et Dominique SéglardPrésentation inédite par Jean-Claude MonodCarl Schmitt (1888-1985)Professeur de droit public sous la république de Weimar, il soutint le régime nazi, antisémitisme compris, pendant les premières années de celui-ci, avant de prendre ses distances à partir de 1936.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Dossier relatif