Le désir de voir Dieu, et sa signification pour la théologie française contemporaine
EAN13
9782220067032
ISBN
978-2-220-06703-2
Éditeur
Desclée De Brouwer
Date de publication
Collection
Essais/religions
Nombre de pages
360
Dimensions
23 x 15 x 2 cm
Poids
555 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le désir de voir Dieu

et sa signification pour la théologie française contemporaine

De , ,

Desclée De Brouwer

Essais/religions

Offres

Autre version disponible

Début janvier 1950, Émile Poulat, lecteur à l'université de Fribourg-en-Brisgau, soutient une thèse de théologie sur le désir naturel de voir Dieu. Cinq ans après, il quitte la prêtrise et entreprend une carrière de chercheur, historien et sociologue du catholicisme, expert de la laïcité.

Quel lien entre l'activité scientifique qu'il a menée pendant plus de soixante ans (755 références ici rassemblées dans une bibliographie exhaustive) et ce travail de jeunesse, longtemps occulté, consacré à d'obscures controverses d'exégèse thomiste? «On n'a pu se défendre, avait-il conclu, d'une impression de malaise en suivant les discussions sur les notions d'appétit, de désir, de puissance, fleurs séchées d'un vieil herbier, qui furent autrefois vivantes et parfumées mais dont nous avons peine aujourd'hui à retrouver la présence familière.» Il en appelait à une philosophie de «l'expérience vécue», qu'il semblait alors bien près de trouver dans l'oeuvre de Maurice Blondel.

Controverses pourtant décisives au moment où il écrit quasi contemporain de Surnaturel du P. de Lubac et qui prennent sens comme révélatrices d'une pensée chrétienne en crise, mise au défi du «naturalisme» moderne.

L'auteur, disparu en novembre 2014, avait souhaité cette publication et s'en est expliqué dans un entretien en postface.




Émile Poulat (1920-2014) a été directeur de recherche au
CNRS et directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales. Il
est notamment l'auteur de Histoire, dogme et critique dans la
crise moderniste (1962), Naissance des prêtres ouvriers (1965).
Parmi ses publications récentes, L'histoire savante devant le fait chrétien (2014)
et, à nos éditions, France chrétienne, France laïque (2008).



Introduction et édition du texte par François Trémolières,
maître de conférences au pôle Métiers du livre de l'université Paris Ouest
Nanterre la Défense.



Bibliographie par Yvon Tranvouez, professeur émérite
d'histoire contemporaine à l'université de Brest.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Emile Poulat
Plus d'informations sur François Trémolières
Plus d'informations sur Yvon Tranvouez