Jours de miel
EAN13
9782070148943
ISBN
978-2-07-014894-3
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Du monde entier
Nombre de pages
320
Dimensions
21 x 20 x 2 cm
Poids
340 g
Langue
français
Langue d'origine
hébreu
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

Quand le riche Américain Jeremiah Mendelstrum décide de faire un legs à la Ville des Justes, en Galilée, afin que la municipalité y édifie un bain rituel à la mémoire de son épouse décédée, il ne sait pas encore que ce don va tout changer pour Anton et Katia, nouveaux immigrants russes dans un quartier excentré de la ville. Ni que les vies de la séduisante professeure de clarinette Yona et de Naïm, un jeune Arabe israélien chargé des travaux, seront bouleversées par ce chantier. Ni que leurs chemins croiseront celui de deux anciens kibboutzniks, Ayélet et Moché, venus dans la Ville des Justes après leur retour à la religion mais dévorés par une passion jamais éteinte. Tous se cherchent, se fuient, se retrouvent - parfois - pour mieux se perdre. Car les personnages de ce truculent roman sont tous en quête de l’autre moitié de leur âme. Mais il est aussi question d’espionnage militaire, de miracles, d’ornithologie, de musique et de religion, des premiers chagrins d’amour et des érections perdues, de pérégrinations en Inde ou au Costa Rica, puis de ces jours de miel que la vie nous accorde parfois, «quand deux êtres humains se rencontrent au bon moment et se transforment en un lieu, un lieu authentique, chacun pour l’autre».
Jours de miel est le quatrième roman d’Eshkol Nevo traduit en français. Publié par les plus grands éditeurs dans le monde entier, acclamé par la critique et le grand public dans son pays, il est aujourd’hui considéré comme l’une des voix les plus originales de la scène littéraire internationale. Né en 1971, Eshkol Nevo vit et travaille près de Tel Aviv avec sa femme et ses enfants.

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Eshkol Nevo
Plus d'informations sur Jean-Luc Allouche