LA MASURE DE MA MERE
EAN13
9782918135999
ISBN
978-2-918135-99-9
Éditeur
Éditions Dialogues
Date de publication
Collection
Littératures
Dimensions
20 x 13 cm
Poids
400 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

« Ceci n’est pas un roman, mais une histoire vraie de relations entre des pauvres et des riches, entre des hommes et des femmes. Ça ne s’est pas passé au Moyen Âge ni dans le tiers-monde, mais dans la campagne bretonne, il y a un peu moins de cent ans, dans une région très chrétienne... » Un jour le prêtre dit : « Dieu est là, ma brave dame, pour les pauvres et pour les riches. Les pauvres ont moins de chance, c’est tout. » Et la famille de Lise n’en a justement pas eu beaucoup. Sa mère, veuve, a quatre enfants qu’il faut nourrir. Aux 11 ans de sa fille aînée, Lise, elle la place chez un riche fermier. La petite gardera les vaches, sera logée dans la grange et... mangera à sa faim. Elle y rencontrera des personnes aimantes, d’autres plus sournoises. Elle y grandira un temps... Jeanine Ogor nous raconte ce que Lise, sa mère, a vécu dans une époque pas si lointaine et pourtant à des années lumière de notre monde. À travers le regard de la fillette, on découvre la vie de la campagne dans le Bas-Léon de la première moitié du XXème siècle. Un monde dur et doux à la fois, avec ses propres lois. Qu’a vécu, dans cette ferme, la douce Lise, qui la marquera à jamais ?

La Masure de ma mère a deux couvertures. À vous de choisir celle que vous préférez, ou les deux... !

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
13 février 2015

Un récit sensible, un témoignage historique

"Ma mère s'appelait Lise." Ainsi commence le récit de Jeanine Ogor, écrit en collaboration avec Jean Rohou, célèbre pour son "Fils de ploucs". Jeanine Ogor nous raconte un épisode de la vie de sa mère, dans la campagne bretonne, à ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

12 août 2015

Enfance bretonne.

Récit de la vie de Lise, mère de Jeanine Ogor, qui a bénéficié de l’aide de Jean Rohou, lui-même auteur entre-autre de « Fils de Plouc » et « Catholiques et Bretons toujours ... » Lise est une enfant née ...

Lire la suite

Jeanine Ogor & Jean Rohou nous parlent du livre "La masure de ma mère" (éditions Dialogues), illustré par David Cren, dans l'émission Dialogues littéraires, réalisation : Ronan Loup.
Interview par Laure-Anne Cappellesso.

Avec Jeanine Ogor , Jean Rohou
Le , Café de la librairie Dialogues

« Ceci n’est pas un roman, mais une histoire vraie de relations entre des pauvres et des riches, entre des hommes et des femmes. Ça ne s’est pas passé au Moyen Âge ni dans le tiers-monde, mais dans la campagne bretonne, il y a un peu moins de cent ans, dans une région très chrétienne... » Un jour le prêtre dit : « Dieu est là, ma brave dame, pour les pauvres et pour les riches. Les pauvres ont moins de chance, c’est tout. » Et la famille de Lise n’en a justement pas eu beaucoup. Sa mère, veuve, a quatre enfants qu’il faut nourrir. Aux 11 ans de sa fille aînée, Lise, elle la place chez un riche fermier. La petite gardera les vaches, sera logée dans la grange et... mangera à sa faim. Elle y rencontrera des personnes aimantes, d’autres plus sournoises. Elle y grandira un temps...
Jeanine Ogor nous raconte ce que Lise, sa mère, a vécu dans une époque pas si lointaine et pourtant à des années lumière de notre monde. À travers le regard de la fillette, on découvre la vie de la campagne dans le Bas-Léon de la première moitié du XXème siècle. Un monde dur et doux à la fois, avec ses propres lois. Qu’a vécu, dans cette ferme, la douce Lise, qui la marquera à jamais ?

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean Rohou