C'est beau comme une colo, La socialisation en centre de vacances
EAN13
9782905642868
ISBN
978-2-905642-86-8
Éditeur
MATRICE
Date de publication
Collection
Colos et centres de loisirs
Nombre de pages
344
Dimensions
15 x 14 x 3 cm
Poids
520 g
Langue
français
Code dewey
303.327
Fiches UNIMARC
S'identifier

C'est beau comme une colo

La socialisation en centre de vacances

De

Matrice

Colos et centres de loisirs

Indisponible

Le centre de vacances est éducatif. C'est une évidence. Mais toute évidence est-elle vraie? En tout état de cause le centre de vacances n'a pas toujours été éducatif. Il n'a pas été créé pour cela. Certes il avait des effets éducatifs, mais sa fonction principale n'était pas de cet ordre.
Quand les colonies de vacances sont créées (1876 ), leur fonction est sanitaire et sociale (faire profiter du bon air les enfants malingres et pauvres). Les instituteurs y ajouteront une fonction d'instruction (l'apprentissage scolaire de la nature). Et les hommes d'église surajouteront une fonction éducative religieuse (faire de bons petits chrétiens). Au fur et à mesure, cette fonction éducative va s'étendre et se diversifier en fonction des idéologies de référence. Les colonies de vacances vont ainsi devenir des lieux éducatifs affichés, explicites et conquérants (catholiques, laïques ou prolétariens). Il faudra attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale pour que cet éducatif de témoignage laisse progressivement la place à un éducatif pédagogique. Alors la colonie de vacances devient éducatrice de loisirs, ce qui signifie d'une part qu'elle va se présenter comme le lieu véritable de l'enfance et de l'éducation des enfants, d'autre part que chaque moment de la colonie va être pensé comme un élément de l'entreprise éducative.

S'identifier pour envoyer des commentaires.