LE LIVRE DE GOULD, roman en douze poissons
EAN13
9782080683618
ISBN
978-2-08-068361-8
Éditeur
Flammarion
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Dimensions
22 x 14 x 2 cm
Poids
605 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Lorsque Sid Hammet, faussaire australien, trouve dans une brocante le Livre des poissons écrit par le peintre forçat William Buelow Gould, il ne peut se douter de l'influence que vont avoir sur lui ces douze gravures de poissons et le texte chaotique qui les accompagne. Car l'ouvrage ne se contente pas de raconter la destinée de la colonie pénitentiaire de l'île Sarah qui, sous l'influence de son Napoléon des antipodes, a brièvement rêvé de devenir une nouvelle Europe avant de sombrer au milieu des flammes. Gould, forçat devenu prophète, a en effet compris que le monde entier était contenu dans un poisson ! Alors que la révolte gronde et peut à chaque instant basculer dans l'horreur, alors que l'amour transcende toutes les barrières entre le maître et l'esclave, c'est à un véritable roman des fondations que nous invite Richard Flanagan. Le Livre de Gould est plus qu'un roman : pour reprendre les mots même de son auteur, «le monde n'existait plus pour devenir un livre. Un livre existait désormais avec l'ambition obscène de devenir le monde.» Le Livre de Gould est un livre prodigieux, un défi littéraire écrit avec la gourmandise d'un Rabelais, l'humour d'un Laurence Sterne et la noirceur d'un Conrad quand il s'agit de sonder au plus profond l'inconscient de tout un peuple «élevé dans une prison devenue une nation». «Rares sont les chefs-d'oeuvre qui, véritables déclarations de guerre, transcendent les frontières traditionnelles imposées à la fiction. Mais Le Livre de Gould, tour à tour paillard et réfléchi, émouvant et caustique, glauque et visionnaire, est de ceux-là.» Washington Post «L'incroyable talent de Flanagan, son imagination et sa capacité à transmettre l'écho rabelaisien des plus grands auteurs picaresques rendent cet ouvrage mémorable et même - disons le mot - extraordinaire.» Los Angeles Times

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Richard Flanagan
Plus d'informations sur Delphine Chevalier
Plus d'informations sur Jean-Louis Chevalier