Sainte Colère
EAN13
9782710316428
ISBN
978-2-7103-1642-8
Éditeur
La Table Ronde
Date de publication
Collection
Vermillon
Nombre de pages
312
Dimensions
20 x 14 x 2 cm
Poids
330 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

En écrivant Sainte Colère, Michel de Saint Pierre s'est souvenu de certaines paroles de Léon Bloy : «Il est trop facile d'émasculer les âmes en ne leur enseignant que le précepte de chérir ses frères, au mépris de tous les autres préceptes qu'on leur cacherait. On obtient, de la sorte, une religion mollasse et poisseuse, plus redoutable par ses effets que le nihilisme même.» Et puis : «Que penseriez-vous de la charité d'un homme qui laisserait empoisonner ses frères, de peur de ruiner, en les avertissant, la considération de l'empoisonneur ?» Mais de quoi s'agit-il, dans Sainte Colère ? Exactement des problèmes soulevés par le roman Les Nouveaux Prêtres et par les derniers événements dans l'Église. Il s'agit des foyers d'infection que l'auteur, au cours d'une enquête qui a duré plusieurs années, a découverts et signalés parmi la famille chrétienne, aussi bien chez les prêtres que chez les laïques engagés : naturalisme, modernisme, esprit d'indiscipline à l'égard de Rome, agitation politico-religieuse, pratique de l'amalgame et de la dialectique, apostolat sélectif et défaut de charité, engagement dans un combat politico-social au mépris des tâches apostoliques, fureurs iconoclastes, extravagances liturgiques, etc. Il s'agit aussi de cette dictature moderniste que Michel de Saint Pierre met en accusation - et de cette majorité qui souffre, à laquelle il appartient. Il s'agit de l'infiltration marxiste dans la France chrétienne ; et il s'agit du combat que mène désormais en France, contre cette infiltration, une Église du Silence qui a retiré son bâillon. En écrivant Sainte Colère, Michel de Saint Pierre répond à l'appel d'innombrables lecteurs, prêtres, religieux, religieuses et laïques en tout genre qui lui ont écrit : «Vous avez derrière vous plusieurs millions de baptisés...»

S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Michel de Saint Pierre