Élisabeth Vigée Le Brun
EAN13
9782070106660
ISBN
978-2-07-010666-0
Éditeur
Découvertes Gallimard
Date de publication
Collection
Découvertes Gallimard Hors série
Nombre de pages
48
Dimensions
17 x 17 x 1 cm
Poids
130 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Peu de femmes artistes ont connu une carrière aussi éclatante que celle de Louise Élisabeth Vigée Le Brun. À vingt ans, elle est déjà une portraitiste admirée à la cour et à la ville. Son art de restituer la ressemblance tout en embellissant les traits de ses modèles assure son succès. La réalisation de la première effigie de Marie-Antoinette en 1778 décide de son destin : elle devient le peintre attitré de la reine. Mais, lorsqu'éclate la Révolution, elle n'a pas d'autre choix que de fuir la France. De l'Italie à la Russie, son pinceau acquiert une réputation européenne. Variant les formules de son art, elle ne cessera de peindre jusqu'à sa disparition en 1842. Son œuvre compte quelques centaines de portraits : enfants et adolescents, nobles et bourgeois, courtisanes et actrices, artistes et musiciens, diplomates et financiers, tous ont posé devant le chevalet de l'infatigable voyageuse.
Ouvrage publié à l'occasion de l'exposition «Élisabeth Vigée Le Brun. 1755-1842», présentée au Grand Palais (Paris), du 23 septembre 2015 au 11 janvier 2016.

S'identifier pour envoyer des commentaires.