Tao Te King - Le livre du Tao
Éditeur
Anfortas
Date de publication
Nombre de pages
196
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Tao Te King - Le livre du Tao

Anfortas

Offres

  • AideEAN13 : 9791091156707
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      20 pages

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

    9.99

Extrait
1.
Le Dire véritablement dire est autre que les
dires ordinaires.
Les noms et les mots ordinaires ne sont ni les
noms ni les mots véritables.
Cependant, nommer cette faille fait surgir « des
terres et des cieux ».
C'est qu'avoir un nom c'est comme avoir une
mère.
Pourtant, c'est aussi ce qui gâche le plaisir de
voir les choses et les êtres comme autant de
merveilleux miracles*, et entretient la folie de
leur inventer des raisons.
Cependant, Raison et Miracle ne diffèrent que
de nom.
Ils ont la même origine.
Cette origine s'appelle l'Obscur.
Cet Obscur plus obscur que tout obscur**, mais
dynamique et inépuisable, est la porte de
tous les prodiges.
_____________________________________________
* Miao, merveilleux, miracles, extraordinaire, c'est-à-dire s'émerveiller, comme si tout ce qui arrive était une oeuvre d'art.
** Xuan, ?: obscur, mais aussi prodige, étonnement, hasard. Freud : « L'inconscient est une dynamique obscure » (Le moi et le ça). L'inconscient n'est jamais aboli, il est inépuisable. « L'obscur plus obscur que tout obscur » est l'autre lumière, la véritable lumière. Le pictogramme Xuan, obscur, figure un noeud à un croisement, symbole de la richesse. C'est la bifurcation du rond, Tai Ji, O, d'où se déclinent les autres noeuds : Noeud à deux croisements, à trois croisements, etc. concernant les noeuds voir poèmes: n° 2, 14, 22, 52, 61 et 80.

S'identifier pour envoyer des commentaires.