Mémoires de Marie d'Orléans, duchesse de Nemours / Lettres inédites de Marguerite de Lorraine, duchesse d'Orléans, (1625-1707)
EAN13
9782715216419
ISBN
978-2-7152-1641-9
Éditeur
Mercure de France
Date de publication
Collection
Le Temps retrouvé
Nombre de pages
368
Dimensions
21 x 14 x 2,1 cm
Poids
452 g
Langue
français
Code dewey
944.033
Fiches UNIMARC
S'identifier

Mémoires de Marie d'Orléans, duchesse de Nemours / Lettres inédites de Marguerite de Lorraine, duchesse d'Orléans

(1625-1707)

De

Autres contributions de

Mercure de France

Le Temps retrouvé

Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

Le public ne connaît plus guère aujourd'hui cette princesse, qui fascina ses contemporains par son intelligence, sa redoutable causticité, et surtout sa tranquille audace de préférer sa propre cour à celle du Roi-Soleil, qui la suivit dans la tombe. Deux fois victime de la raison d'État, qui l'empêcha de régner sur l'Angleterre, elle se replia sur les ressources de sa culture et de son esprit, et grâce à son immense fortune, fit sa joie de contempler et juger la comédie humaine, au centre de laquelle sa haute naissance l'avait placée. Fondatrice de la presse privée, friande d'anecdotes et des dessous de la politique que lui fournissait un étonnant réseau d'informateurs, elle eût pu écrire sans relâche, sans cesser de nous intéresser. Mais dans un souci de qualité, elle préfère, cinquante ans après les événements, quand les passions et les acteurs se sont tus, se limiter à cette phase convulsive de son temps, la Fronde, où la monarchie faillit périr. Mieux sans doute que les grandes mondaines, que nous impose la littérature officielle, madame de Nemours (à ne pas confondre avec sa belle-mère, la tapageuse duchesse de Longueville, héroïne de la Fronde) nous offre le régal d'un langage féminin parvenu à son état de perfection.
Avec un index onomastique

S'identifier pour envoyer des commentaires.